Le parc national Ichkeul

Le parc national Ichkeul

 

Par Mohamed Zaher Kammoun

Photos prises par M.Z.Kammoun

Parc-national-ichkeul

Par la beauté de son paysage et son exceptionnelle richesse faunistique et floristique, le parc national d’Ichkeul constitue un ensemble unique en Tunisie et même au Maghreb.Ce parc est crée le 18 Décembre 1980, faisant partie du gouvernorat de Bizerte. Ce parc est inscrit comme réserve de la biosphère du programme MAB en 1977, patrimoine mondial naturel de l’UNESCO en 1979 et un site RAMSAR en 1980.

Histoire :

Dans la préhistoire, l’Homme a utilisé les grottes et les sources thermales du Djebel, plusieurs outils en silex et en obsidienne ont été trouvés. D’autres civilisations ont passé par ce parc comme la civilisation Phénicienne, romaine et arabe.

Ecologie :

Ce parc se situe dans la plaine de Mateur entre les Mogods et la mer Méditerranée  à 75km de Tunis et 15km de Menzel Bourguiba. Ce parc couvre 12600Ha : 1363Ha pour le Djebel, 8500Ha pour le lac et 2737Ha pour les marécages. Le Djebel Ichkeul culmine 508m.

Le Djebel Ichkeul

le-djebel-ichkeul

Le lac et le Djebel

le-lac-le-djebel-ichkeul

Un lac unique dans le monde !!!!

Le lac d’Ichkeul est l’unique lac du monde grâce à l’alternance de sa salinité : son eau est salée en été et douce en hiver. Cette alternance est due au flux d’eau qui arrive au lac : en hiver 6 oueds alimentent le lac  donc le niveau du lac augmente et l’eau devient douce, alors qu’en été le phénomène d’évaporation prédomine, donc la salinité du lac augmente et peut atteindre 20g/l suite à l’invasion de l’eau de la mer en connaissant que le lac est lié à la Méditerranée à travers la lagune de Bizerte.

hpim6328

Faune

Le parc national Ichkeul constitue un site majeur d’hivernage en Afrique. Il  abrite 5 catégories d’oiseaux : les hivernants, les oiseaux de passage durant la migration, les sédentaires, les nicheurs et les endémiques comme la rubiette moussier (Phoenicurus moussieri).

Le buffle d’eau (Bubalus bubalus)  est l’animal emblématique du parc, en 1982 on comptait plusieurs centaines dans le parc. La chasse a failli les exterminer en 1957. En 1960 il ne restait plus que 3 bêtes Actuellement et grâce aux efforts de la Direction Générale des Forets on compte plus que 50 individus dans le parc.

Le buffle d’Ichkeul

73305349

Les arthropodes :

 

Nom vernaculaire

Nom latin

Abeille domestique Apis mellifera
Guêpe commune  
Taon des bœufs Tabanus bovinus
Mante religieuse Mantis religiosa
Cigale commune  
Scarabée rhinocéros Orcytes nasicornus
Grand paon de nuit Saturnia pyri
Vulcain Vanessa atalanta
Argue bleu Polyommatus icarus
Belle dame Vanessa cardui

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les reptiles

 

Nom vernaculaire

Nom latin

Emyde lépreuse Mauremys leprosa
Caméléon Chamaeleo chamaeleon
Couleuvre fer à cheval Hemorrhois hippocrepis
Couleuvre vipérine Natrix maura
Couleuvre de Montpellier Malpolon monspessulanus
Tortue grecque Testudo graeca
Tarente de Mauritanie Tarentola mauritanica
Lézard ocellé de l’Afrique du Nord

Les amphibiens

Nom vernaculaire

Nom latin

Discoglosse peint Discoglossus scovazzi
Grenouille rieuse Rana ridibunda
Crapaud vert (Pseudepidalea viridis
Crapaud de Mauritanie Bufo mauritanicus
Salamandre de l’Afrique du nord Pleurodeles poireti

Les poissons

Nom vernaculaire

Nom latin

Anguille Anguilla anguilla
Muge Liza ramada
Muge Mugil cephalus
Bar Dicentrachus labrax
Barbeau Barbus barbus
Sole Solea solea
Alose Alosa fallax

Les mammifères

Nom vernaculaire

Nom latin

Buffle d’Ichkeul Bubalus bubalus
Genette Genetta genetta
Loutre Lutra lutra
Sanglier Sus scrofa
Porc épic Hystrix cristata
Chacal doré Canis aureus
Mangouste ichneumon Herpestes ichneumon
Lérot Eliomys quercinus

 

Quelques mammifères du parc et exposés dans l’écomusée

hpim6567

Les oiseaux :

 

Nom vernaculaire

Nom latin

Rubiette moussier Phoenicurus moussieri
Erismature à tête blanche Oxyura leucocephala
Vautour percnoptère Neophron percnopterus
Canard siffleur Anas penelope
Sarcelle d’hiver Anas crecca
Foulque macroule Fulica atra
Sarcelle d’été Anas querquedula
Chevalier combattant Philomachus pugnax
Barge à queue noire Limosa limosa
Sarcelle marbrée Marmaronetta angustirostris
Poule sultane Gallinula chloropus
Oie cendrée Anser anser
Aigrette garzette Egretta garzetta
Héron bihoreau Nyctycorax nyctycorax
Fuligule milouin Aythya ferina
Canard colvert Anas platyrhynchos
Busard des roseaux Circus aeruginosus
Grèbe huppé Podiceps cristatus
Héron cendré Ardea cinerea
Héron garde bœuf Bubulcus ibis
Cigogne blanche Ciconia ciconia
Avocette élégante Recurvirostra avocetta
Glaréole à collier Glareola pratincola
Sterne naine Sterna albifrons

hpim6562

Quelques oiseaux présents dans le parc et exposés dans l’écomusée

Flore :

Les inventaires mentionnent la présence de 500 espèces végétales représentatives de l’Afrique du Nord.

Dans le djebel note une dominance d’oléastre (Olea europea). Il  est aussi parsemé de lentisques et de caroubiers. En sous bois, on peut voir les asperges, les câpriers….

Au niveau du lac, on rencontre le potamot à feuilles étroites, autour des berges du lac, pousse le grand roseau. Les marais sont couverts surtout de scirpes, de joncs et de tamaris.

On note la présence de 13 espèces d’orchidées.

Nom vernaculaire

Nom latin

Oléastre ou olivier sauvage Olea europea
Lentisque Pistacia lentiscus
Caroubier Ceratonia siliqua
Philiaire Phyllirea angustifolia
Asperge Asparagus albus
Câprier Capparis spinosa
Euphorbe arborescente Euphorbia dendroides
Potamot à feuilles étroites Potamogeton pectinatus
Grand roseau Phragmites communis
Scirpes Scirpus maritimus
Tamaris Tamarix africana
Bruyère multiflore Erica multiflora
Chrysanthème couronné Glebionis coronaria
Genévrier de Phénicie Juniperus phoenicea
Liseron tricolore Convolvulus tricolor
Cyclamen d’Afrique Cyclamen africanum

L’écomusée :

Sur la pointe Nord du Djebel Ichkeul se trouve l’écomusée qui est un centre d’accueil, d’information et de recherche. Ce bâtiment est construit avec les pierres du parc. Le visiteur peut profiter d’une exposition permanente représentant la faune et la flore du parc. Des aires des repos sont aménagées autour de l’écomusée qui est accessible à pied à partir du parking du Hammam Ben Abbès.

hpim6334

La grotte d’Ichkeul :

Il est toujours important de visiter la grotte d’Ichkeul qui présente un environnement magique pour le visiteur avec les stalactites, les stalagmites… cette grotte présente deux entrées : une entrée directe et une entrée qui se fait à partir d’une cheminée suite à une descente avec un matériel spéléologique professionnel. Cette grotte abrite un nombre important de pigeons et surtout de chauves souris…

hpim640024960_1395976663872_1365878545_1062636_2561076_n

Par Mohamed Zaher Kammoun

Photos prises par M.Z.Kammoun

Leave a reply

Your email address will not be published.