Musée Militaire de la ligne défensive de Mareth

Par Zaher Kammoun

Source: http://www.defense.tn/

Musée Mareth

Musée Mareth

La ligne défensive de Mareth est située au sud tunisien dans la région de Mareth-Toujane, gouvernorat de Gabès. Cette ligne a joué un rôle important dans le déroulement des opérations pendant la Campagne de Tunisie: novembre 1942-mai 1943. Les forces françaises ont construit cette ligne défensive entre 1936 et 1940 et ce pour faire face à une éventuelle attaque de la Tunisie par les forces italiennes à partir de la Libye, alors colonie italienne. La ligne défensive de Mareth, baptisée «ligne Maginot de désert» s’étend sur 45 Km et relie la mer aux monts de Matmata. Elle s’appuie sur l’Oued Zigzaou. Les fortifications de cette ligne comportent 40 casemates d’infanterie, 8 grandes casemates d’artillerie, 15 postes de commandement et 28 points d’appui.

Musée Mareth

Musée Mareth

Ces ouvrages bétonnés ont été renforcés par des canons antichars et des canons antiaériens. En plus de ces casemates, des fossés antichars ont été creusés, des barbelés installés et des champs de mines réalisés. Au lendemain de la défaite française, en juin 1940, après l’occupation par les allemands de territoire français et la signature de traité d’armistice franco-allemand et franco-italien, une commission technique germano-italienne a procédé à la démilitarisation de la ligne défensive de Mareth.

Musée Mareth

Musée Mareth

Musée Mareth

Musée Mareth

Suite à leur défaite face à la VIIIème armée britannique commandée par le Général Montgomery, le 4 octobre 1942 à la bataille d’El Alamein, les forces germano-italiennes commandées par le Maréchal Rommel ont entamé leur repli vers la Tunisie à travers la Tripolitaine. Le Haut Commandement de l’Axe a alors donné l’ordre de réarmer et de renforcer la ligne défensive de Mareth en vue de permettre aux forces de Rommel d’y retarder la poussée de la VIIIéme Armée britannique. Cette opération de réarmement s’est effectuée entre le mois de novembre 1942 et le mois de mars 1943. sept mille soldats et civils ont été mobilisés pour cette opération qui a permis de réaliser 25 Km de fossés antichars,d’aménager les lits et les berges de l’ouest Zigzaou et de ses affluents, de poser 100 km de barbelés, 10000 mines antichars et 70000 mines anti-personnel.

Musée Mareth

Musée Mareth

Musée Mareth

Musée Mareth

Grâce au réarmement de ses positions défensives et à leur renforcement par ces divers obstacles, la ligne Mareth est devenue un obstacle difficile à franchir surtout en période de crue de l’oued Zigzaou. C’est au mois de Mars 1943 que la bataille de Mareth a eu lieu. Elle a coïncidé avec la pression exercée alors au Centre et au Nord de la Tunisie par les forces alliées, commandées par la Général Anderson sur les forces de l’Axe commandées par le Général Von Arnim ainsi qu’avec le début de la suprématie maritime et aérienne des forces alliées dans le bassin méditerranéen.

Musée Mareth

Musée Mareth

Les forces en présence au cours de cette bataille étaient de l’ordre de 240000 hommes dont 160000 des forces alliées et 76000 des forces de l’Axe. Les forces alliées étaient armées de 750 chars, 700 pièces d’artillerie de campagne, 1000 canons antichars, 535 avions, en plus des bâtiments de guerre. Quant aux forces de l’Axe, elles n’avaient que 150 chars, 450 pièces d’artillerie, 500 canons antichars et 123 avions. La bataille de Mareth a débuté le 16 Mars 1943 lorsque la VIIIéme armée a déclenché une attaque sur la ligne défensive de Mareth suivant 2 axes: le 1er axe le long de la région côtière entre Mareth et la côte, le 2ème consiste en une opération de contournement à travers le plateau du Dahar Tunisien. La bataille a fait rage au cours des journées du 20 et 21 mars 1943 lorsque la VIIIème Armée britannique a tenté de percer l’Oued Zigzaou; elle avait cependant rencontré une farouche résistance de la part des forces de l’Axe commandées par le Général Messe.

Musée Mareth

Musée Mareth

Cette bataille a pris fin le 28 mars 1943 après la réussite des forces britanniques dans l’opération de contournement menée à travers la trouée d’El Hamma-Tebaga ce qui a obligé les forces de l’Axe à abandonner leurs positions défensives sur la ligne de Mareth et de se replier vers le Nord.

Source: http://www.defense.tn/

1 Comment

  1. by Cheap Nike Air on 15 septembre 2015  10 h 51 min Répondre

    I have been browsing online more than 3 hours nowadays, but I by no means discovered any interesting article like yours. It is lovely value sufficient for me. Personally, if all site owners and bloggers made good content as you did, the internet will probably be much more useful than ever before.

Leave a reply

Your email address will not be published.