Musée de Zarzis

Par Zaher Kammoun

Source : Zarzis, guide du musée de l’AMVPPC

Le musée de Zarzis est implanté dans une ancienne église construite entre 1920 et 1926 par le père Gabriel Deshay.  Cette église a pris le nom de Notre Dame de la Garde. Elle fut inaugurée le 10 Mai 1926.

Musée Zarzis

Description de l’église

Le bâtiment comporte à l’origine 7 pièces. Il a une forme de croix latine. L’entrée est construite d’un porche qui était à l’origine surmonté d’un clocher démoli puis remplacé d’une coupole. Après le hall d’entrée on trouve la nef qui est une vaste pièce rectangulaire couvertes de 4 voutes soutenues par de grands arceaux. Au  fond se trouve le transept dont le prolongement à gauche et à droite coupe perpendiculairement l’église lui donnant la frome d’une croix latine. Ce transept donne l’accès à deux pièces symétriques.

Zarzis_Eglise

Le transept permet aussi d’accéder au chœur couvert d’une coupole haute. Il est flanqué de deux couloirs rectangulaires qui nous emmènent vers deux pièces symétriques dont l’une serait la sacristie.

Après l’abandon de cette église, l’état l’a transformé en musée.

Musée Zarzis

Le musée

Le visiteur peut connaitre l’histoire de Zarzis et ses environs à travers les expositions du musée. Il peut voir :

  • De la poterie: des amphorettes, des amphores et des plats de l’époque punique, de la céramique sigillée et commune de l’époque romaine comme des coupes de jatte, une amphorette et de la céramique de l’époque tardive comme un gobelet, un pichet, une bassine, des plats…

Musée Zarzis

  • Des stèles, des chapiteaux ioniques, des statues acéphales…

Musée Zarzis

  • Une maquette présentant le forum de Gighti et les monuments qui l’entourent.
  • Le sarcophage de Gighti fait en bois et date du IVème siècle avant J.C.

Musée Zarzis

  • Des pièces en relation avec l’olivier : les outils utilisés par le fellah (la charrue, le pic, la houe…), les outils utilisés pour la cueillette (les échelles doubles, les cornes de moutons, les tamis, les sacs…), les outils de stockage de l’huile (les jarres, un tonneau…), les instruments de mesure (la Galba, la Themna, la Diga, l’Achouria…), les lampes à huile, les objets faits en bois de l’olivier (une écuelle, de grosses cuillères, un mortier à pilier…).

Musée Zarzis

  • Des pièces en relation avec la mer : des nasses, des outils utilisés pour la capture des poulpes comme les pots en terre cuite, des outils pour la capture des éponges (la lunette de calfat, le trident…), des coquillages utilisées pour l’obtention de la pourpre pour les teintures de tissus.

Musée Zarzis

Les pièces exposées sont apportées de plusieurs sites comme :

  • Chammakh : un village situé à 13km au Nord de Zarzis et construit sur les vestiges d’une ancienne ville antique.
  • Hinchir Zian (l’ancienne Zita ou Zitha) : nom d’une importante ville historique, elle correspond aux ruines de Henchir Zian à 9km à l’Ouest de Zazis.
  • Koui Lagdir
  • Ras Lemsa
  • El Mdeina (Zouchis) : localité mentionnée par le géographe grec Strabon (1er– 2éme siècle avant J.C) connue pour ses industries de pêche (salaisons, teinturerie de pourpre extraite du coquillage Murex). Elle est identifiée aux ruines de Henchir el Mdeina au Sud Est du lac el Bibèn.
  • Bou Garnin (Villa Magna) : site antique situé sur les rives Ouest du lac el Bibèn au Sud de Zarzis.
  • Gighti : une ville antique située sur les rives Ouest du golfe de Bou Grara en face de l’ile de Djerba.
  • Meninx : nom d’une ville antique située sur le littoral sud de l’ile de Djerba

Leave a reply

Your email address will not be published.