Les basiliques de Dermech

Par Zaher Kammoun

Ces basiliques sont situées dans le parc des thermes d’Antonin. On a identifié jusqu’à aujourd’hui au moins 3 basiliques : Dermech I, Dermech II, Dermech III

Basilique Dermech I

C’est un ensemble culturel byzantin formé d’une basilique, un baptistère, une chapelle et des dépendances destinées au clergé

basilique Dermech درمش

Basilique Dermech I

La basilique est composée de 5 nefs. De part et d’autre de celle centrale, des colonnes accouplées supportaient un toit en charpente, quant aux colonnes de bas cotés, elles sont isolées.

Une abside semi circulaire flanquée de deux sacristies abritait suite à un remaniement un banc semi circulaire destiné aux ecclésiastiques. L’autel était situé au milieu de la nef centrale sous un ciborium de quatre colonnettes en marbre et recouvrait un reliquaire

basilique Dermech درمش

Basilique Dermech I

Un cancel séparait le chœur de la zone réservée aux fidèles.

Au nord se trouve un baptistère auquel est accolée une petite chapelle avec une nef achevée par une abside munie d’un banc semi circulaire et un autel qui était surmonté d’un dais soutenu par quatre colonnettes et abritait un reliquaire

basilique Dermech درمش

Basilique Dermech I

Le baptistère est composé d’une cuve baptismale à l’origine revêtue de plaques de marbre

Le baptistère de la basilique de Dermèch I

Le baptistère de la basilique de Dermèch I

L’édifice est pavé de mosaïques polychromes  à décor géométrique varié. Des tableaux sont aujourd’hui exposés au musée du Bardo d’autres sont encore in situ

Les autres basiliques 

La basilique de Dermech II est située au sud de la première, elle est en mauvais état de conservation. Il s’agissait probablement d’un édifice à trois nefs

La basilique de Dermech III était limitrophe aux latrines sud ouest des thermes. Il reste encore quelques traces : les deux absides. Dans cette basilique on a trouvé une mosaïque indiquant le nom d’une défunte : Marina. Cette mosaïque est exposée aujourd’hui au musée de Carthage

Sources

Carthage, le parc des thermes d’Antonin ANP

1 Comment

  1. Pingback : Zaher Kammoun » » Le site de Carthage

Leave a reply

Your email address will not be published.