Les mosaïques tombales païennes de Thyna à Sfax

Par Zaher Kammoun

La nécropole païenne de Thyna à Sfax a fournit plusieurs mosaïques tombales païennes trouvés dans un petit groupe de salles funéraires du site. Voila quelques unes exposées aujourd’hui au musée archéologique de Sfax:

La dalle tombale d’un couple de païens

Musée Sfax متحف صقاقس

Ce pavement daté du début du 4ème siècle après J.C est formé de deux panneaux. Il illustre un couple de païens figurés banquetant sur des lits de repos au milieu d’un décor paradisiaque, suggéré par une jonchée. Dans l’un des panneaux on trouve une femme, dans l’autre un homme. Tous les deux élèvent de la main droite un gobelet d’or. Devant le lit, se tient une table à trois pieds

Dans chaque panneau, on voit deux Amours qui cueillent des fleurs et les remplissent dans une corbeille et une Psyché joue de la musique (à la cithare)

Deux épitaphes se trouvent l’un à droite et l’autre à gauche des deux figurent illustrent la formule suivante :

D(is) M(anibus) S(acrum)

(Consacré aux dieux manes)

Avec d’autres inscriptions

La dalle tombale d’un défunt

Ce pavement daté du début du 4ème siècle après J.C, est formé de deux panneaux:

Musée Sfax متحف صقاقس

Le premier panneau illustre un défunt païen figuré banquetant au milieu d’un décor paradisiaque. Près du défunt se trouve une table à trois pieds. Des rameaux fleuris, des roses et des feuillages variés jonchet le sol

Dans le deuxième panneau, le défunt est représenté à cheval vêtu d’une tunique à larges manches, précédé par un valet armé d’une lance: c’est un départ pour la chasse ou une scène d’adventus

La mosaïque funéraire d’un défunt

Musée Sfax متحف صقاقس

C’est une mosaïque funéraire païenne datée du 4ème siècle après J.C et composée d’un décor formé de losanges contenant chacun un motif en forme de croix et d’un tableau rectangulaire représentant le défunt à demi étendu sur un lit de repos et élevant un verre. Devant lui est posée une table à trois pieds

En haut, à gauche, on peut lire l’épitaphe:

D(is) M(anibus) S(acrum)

AMIANTHUS VIXIT ANNIS XX

Sources

Splendeurs des mosaïques de Tunisie, Mohamed Yacoub

Guide du musée de Sfax, Mohamed Yacoub

Leave a reply

Your email address will not be published.