Les vestiges de la ville de Thala

Par Zaher Kammoun

Thala est l’une des villes de Kasserine au centre de la Tunisie. Son nom n’a pas changé depuis l’antiquité, il est berbère et signifie « source »

تالة Théla Thala

Des tombes mégalithiques ont été trouvées à la périphérie de la ville. Quelques unes ont perdu leurs dalles de couverture

Cette ville s’est installée à une altitude supérieure à 1000m dans une montagne de la dorsale tunisienne. Elle devenait un municipe pendant l’époque romaine à la fin du 2ème siècle ou au début du 3ème siècle. De cette époque il ne reste qu’une nécropole et un mausolée

Quelques petites fortifications de la période byzantine sont encore visibles aux environs de Thala

Des révoltes successives marquent les Berbères thalois, les dernières étant celles d’Ali Ben Ghedhahem contre le bey de Tunis en 1864 et celle d’Amor Ben Othman contre l’occupation française en 1906

Erwin Rommel et sa 10e Panzer division sont stoppés à Thala par les forces alliées renforcées par les bénévoles thalois.

L’église de Thala

Au 5ème  siècle, une petite église fut édifiée sur une grande place d’époque romaine (peu être un forum)

Cet édifice est fouillé pendant les années soixante puis dans les années 90, il possède une longueur de 25m et une largeur de 13m

Une porte latérale percée dans un mur en pierre de taille mène vers l’intérieur

تالة Théla Thala

L'église

Plusieurs pierres tombales païennes ont été réutilisées en guise de colonnade de séparation entre la nef centrale et les deux bas cotés

L’absence d’entrée en façade est une caractéristique de l’architecture byzantine due à l’installation d’un second chœur ou d’une seconde abside le plus souvent à l’opposé de la première

Une grande table d’autel en pierre calcaire et de forme circulaire a été découverte sur le site et exposée aujourd’hui au musée de Sbeitla. Elle mentionne le nom de plusieurs saints chrétiens comme Laurent, Xyste et Hippolyte. L’inscription dit :

‘’Ici souvenir des Saints Laurent, Sixte et Hippolite. Pour le Christ, un tel a accompli son vœu’’ 5-6ème siècle après J.C

متحف سبيطلة musée Sbeitla

La table d'autel

Sources

La Tunisie du Centre Ouest, les hautes steppes, Fathi Béjaoui

Leave a reply

Your email address will not be published.