La médina de Gafsa

Par Zaher kammoun

La ville de Gafsa ou l’ancienne Capsa, est l’oasis occidentale la plus septentrionale de la Tunisie du Sud. Son histoire remonte à la préhistoire et c’est grâce à la civilisation capsienne qu’elle a pris son nom

قفصة Gafsa

Les histoires disent que sa fondation était attribuée à Hercule. Et depuis sa création, Gafsa avait une brillante histoire. Pendant l’époque romaine et plus précisément sous le règne de l’empereur Auguste, cette ville était sur la voie reliant Tacape (Gabès) et Haidra. Elle devenait municipe sous le règne de Trajan.

Pendant l’époque byzantine, Gafsa, était l’une des deux résidences du Duc de la Byzacène avec Thélepte et pour cela une citadelle fut édifiée. Avec l’arrivée des arabes, cette ville a été conquise au 7ème siècle après J.C

Le géographe arabe El Idrissi a dit au 12ème siècle que les habitants de Gafsa continuaient de parler le latin

Les monuments et les sites:

L’escargotière de Gafsa

Appelée aussi el Koudia Essouda (la colline noire), c’est un site qui date de l’époque capsienne conservé dans le quartier de la Assala.

الرمادية قفصة

L’escargotière de Gafsa

Le visiteur peut aujourd’hui voir, un amas formé de restes d’escargots, de cendres et de petits objets en silex mêlés à la cendre.

Les piscines romaines

Ce sont des plans d’eau construits en pierre de grand appareil. Ils sont alimentés par une source appelée aujourd’hui la source dar el bey et  communiquent par des canaux souterrains

الاحواض الرومانية قفصة

Les piscines romaines

Le bassin le plus grand mesure 19m sur 16m il s’appelle le bassin des hommes, alors que le bassin des femmes mesure 15m sur 6,5m.

Une inscription se trouvant sur son mur oriental, présente une dédicace au dieu Neptune et aux Nymphes

La Kasbah

Ce monument est construit au 15ème siècle à l’initiative du sultan hafside pour protéger la ville des attaques des  tribus nomades. Il couvre plusieurs structures antiques comme les murs et les fondations de la citadelle byzantine.

La Kasbah

La kasbah fut endommagée en 1663 et en 1943. Aujourd’hui, il ne reste de la période médiévale  que quelques murs et quelques tours

Le tarmil

Le tarmil est un édifice thermal se trouvant dans la médina de Gafsa. Son nom dérive du nom ‘’les thermes’’. Il est constitué de trois parties : une pour les hommes, une pour les femmes et la troisième pour les juifs.

On trouve à l’intérieur des traces de henné sur les murs et des traces de bougies

La grande mosquée de Gafsa

La grande mosquée de Gafsa, appelée aussi la mosquée de Sidi Sahef el Wakt, fut édifiée pendant l’époque Aghlabide au 9ème siècle après J.C

La grande mosquée de Gafsa الجامع الكبير بقفصة

La grande mosquée de Gafsa

Ce monument est constitué d’une cour entourée de portique des quatre cotés, d’une salle de prière de 60m sur 15m et d’un minaret. On trouve dans la cour un cadran solaire

La grande mosquée de Gafsa الجامع الكبير بقفصة

La salle de prière

Les habitants de Gafsa disent que cette mosquée est considérée comme la troisième mosquée de l’Afrique

Le musée de Gafsa

Ce petit musée ouvert en 1990, se trouve près des piscines romaines. Le visiteur peut aujourd’hui voir des objets de la préhistoire et de l’antiquité.

Musée Gafsa متحف قفصة

Parmi les pièces maitresses du musée :

  • Une collection constituée d'outils (en silex, en pierre de taille et en os) d'époque préhistorique

متحف قفصة

  • Le pavement de mosaïque illustrant Vénus se livrant à la pêche aux poissons
  • Le pavement de mosaïque illustrant une scène de pugilat et des jeux athlétiques

Musée Gafsa متحف قفصة

Sources

La Tunisie du Sud, sites et monuments, Abdellatif Mrabet

Gafsa, une ville fondée par un dieu, Mustapha Khanoussi, AMVPPC

مواقع تونسية, المنجي بورقو

للة لعوينة: ربة النبع و الخصب في التراث الشفوي عند القفاصة, محمد الناصر صدّيقي, مجلة الحياة الثقافية

Leave a reply

Your email address will not be published.