Les mosaïques du site archéologique de Thyna (Sfax)

Par Zaher Kammoun

Thyna, L’ancienne Thaenae est un site archéologique de Sfax, il constituait la cité la plus méridionale de la province romaine d’Afrique et formait l’une des extrémités du limes. Elle devient une colonie sous l’empereur Hadrien (117-138). Peu de vestiges archéologiques ont été conservés mais on relève les traces de thermes, de villas, d’une basilique paléochrétienne, d’une nécropole, de cuves à salaisons, etc….

Ce site a donné plusieurs pavements de mosaïques qui sont exposés aujourd’hui au musée de Sfax et du Bardo. Voila quelques uns :

Des mosaiques exposées au musée de Sfax

  • Tombe en caisson d’un Verius Petronius Candidus, ornée sur sa face supérieure d’une croix inscrite dans une couronne de laurier et de roses. Les autres faces sont décorées de guirlandes, de feuillages et de fleurs. Fin du 5ème siècle après J.C. Basilique de Thyna

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Mosaïque à décor géométrique et floral. Pavement de la chambre II. Maison de Dionysos. 3ème siècle après J.C. Thyna

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Mosaïque figurant des torsades dessinant, autour d’un carreau central, 8 médaillons circulaires de tailles variées. Les plus grands aux angles, contiennent chacun un Amour ailé monté sur un cheval au galop et symbolisant une saison reconnaissable aux attributs qu’elle porte.En bas l’automne et l’hiver et au dessus le printemps et l’été. Le printemps est détruit. 3ème siècle après J.C. Les grands thermes de Thyna

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Panneau rectangulaire dans lequel est représenté un dompteur, vêtu d’une courte tunique, dressant avec un fouet un ours. Il tient à la main gauche une mappa. 3ème siècle après J.C. Thyna

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Mosaïque représentant une scène de chasse artificielle (Venatio) se déroulant dans un amphithéâtre : un chasseur, vetu d’une courte tunique et brandissant un lasso est opposé à des ours, au milieu d’un décor végétal fait de vigne et de millet.

Les différents éléments qui composent la scène, indépendants les uns des autres, ne sont pas faits pour être vus sous le même angle. 3ème siècle après J.C. Thermes des pugilistes, Thyna

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Un taureau brandissant, la tête incliné vers l’avant de manière menaçante.  4ème siècle après J.C. Thyna

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Mosaïque à décor géométrique composé de torsades  entrelacées délimitant des médaillons entourant, au centre, un tableau figurant un lion vainqueur portant un collier. Fin du 2ème siècle ou 3èmesiècle après J.C. Le caldarium des grands thermes de Thyna

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Mosaïque représentant divers animaux marins: moules, crabes, bigorneaux, tritons, étoiles de mer, oursins. La mer est suggérée par des lignes interrompues de zigzags. 3ème siècle après J.C. provenance incertaine (vraisemblablement Thyna)Musée Sfax متحف صفاقس
  • Pavement de triclinium (salle à manger) représentant, sur un fond de mer poissonneuse, une tête d’Océan, des barques montées par des pêcheurs, des Amours, portant des guirlandes, pêchant ou chevauchant des dauphins. Le soin apporté à l’exécution de la faune marine permet de différencier chaque variété de poissons. Début du 3èmesiècle après J.C. Maison d’Océan. Thyna

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Un Amour chevauchant un dauphin. Ce pavement décorait le pourtour d’une piscine. 4èmesiècle après J.C. Thyna

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Scène marine d’origine alexandrine représentant, dans un décor géométrique, deux Amours pêcheurs montés sur une barque. 3èmesiècle, cette mosaïque a été trouvée complètement couverte  par une autre plus récente. Thermes des pugilistes, Thyna

Musée Sfax متحف صفاقس

 

  • Partie d’une grande mosaïque décorative à torsades circulaires enchevêtrées. Deux médaillons étoilés. A gauche Narcisse se mirant dans la source et à droite Amphitrite chevauchant un monstre marin. Galerie centrale du caldarium des grands thermes de Thyna. Fin du 2ème siècle après J.C

Musée Sfax متحف صفاقس

Musée Sfax متحف صفاقس

Détail

  • Mosaïque de formes géométriques et florales. 3ème siècle après J.C. Thermes de Thyna

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Mosaïque à décor géométrique représentant à l’entour des rinceaux de feuilles d’acanthe combinés à des figures d’animaux et d’oiseaux. 3ème siècle après J.C Thermes de pugilistes. Thyna

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Mosaïque demi circulaire, représentant des scènes marines et des scènes mythologiques. Partie d’une grande mosaïque circulaire de la rotonde du frigidarium des grands thermes de Thyna. Fin du 2ème siècle après J.C

Musée Sfax متحف صفاقس

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Deux pêcheurs tirant un filet. Partie d’une grande mosaïque circulaire, rotonde du frigidarium des grands thermes de Thyna. Fin du 2ème siècle après J.C

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Néréide nageant avec un  dauphin. Thermes des mois Thyna

Musée Sfax متحف صفاقس

  • Neuf médaillons circulaires alternant avec des palmettes et des rinceaux à motifs géométriques. Dans chacun est figuré un masque. Fragment de la mosaïque qui décorait la salle principale du tepidarium des grands thermes de Thyna. Fin du 2ème siècle après J.C

Musée Sfax متحف صفاقس

Musée Sfax متحف صفاقس

  •  Mosaïque tombale paeienne ornée de guirlandes alternant avec des tulipes et des roses, symboles de félicité. 4ème siècle après J.C

Musée Sfax متحف صفاقس

La mosaïque des pugilistes de Thyna

Cette mosaïque trouvée à Thyna (Sfax) dans le caldarium des grands thermes date du 3ème siècle après J.C. Elle montre des phases successives d’un spectacle de lutte.

Musée de Sfax متحف صفاقس

Cette mosaïque est constituée de 3 registres :

Dans le premier registre, une palme et deux couronnes végétales sont placées sur une table à pieds finement sculptées : ce sont les prix attribués aux vainqueurs

Le deuxième registre montre 4 athlètes musclés. Deux de ces athlètes sont déjà en action

Le troisième registre montre 4 autres athlètes qui font la lutte deux à deux

La dalle tombale d’un couple de païens

Musée Sfax متحف صقاقس

Ce pavement daté du début du 4ème siècle après J.C est formé de deux panneaux. Il illustre un couple de païens figurés banquetant sur des lits de repos au milieu d’un décor paradisiaque, suggéré par une jonchée. Dans l’un des panneaux on trouve une femme, dans l’autre un homme. Tous les deux élèvent de la main droite un gobelet d’or. Devant le lit, se tient une table à trois pieds

Dans chaque panneau, on voit deux Amours qui cueillent des fleurs et les remplissent dans une corbeille et une Psyché joue de la musique (à la cithare)

Deux épitaphes se trouvent l’un à droite et l’autre à gauche des deux figurent illustrent la formule suivante :

D(is) M(anibus) S(acrum)

(Consacré aux dieux manes)

Avec d’autres inscriptions

Ce pavement a été trouvé dans la nécropole païenne de Thyna

La dalle tombale d’un défunt

Ce pavement daté du début du 4ème siècle après J.C, est formé de deux panneaux:

Musée Sfax متحف صقاقس

Le premier panneau illustre un défunt païen figuré banquetant au milieu d’un décor paradisiaque. Près du défunt se trouve une table à trois pieds. Des rameaux fleuris, des roses et des feuillages variés jonchet le sol

Dans le deuxième panneau, le défunt est représenté à cheval vêtu d’une tunique à larges manches, précédé par un valet armé d’une lance: c’est un départ pour la chasse ou une scène d’adventus

Ce pavement a été trouvé dans la nécropole païenne de Thyna

La mosaïque funéraire d’un défunt

Musée Sfax متحف صقاقس

C’est une mosaïque funéraire païenne datée du 4ème siècle après J.C et composée d’un décor formé de losanges contenant chacun un motif en forme de croix et d’un tableau rectangulaire représentant le défunt à demi étendu sur un lit de repos et élevant un verre. Devant lui est posée une table à trois pieds

En haut, à gauche, on peut lire l’épitaphe:

D(is) M(anibus) S(acrum)

AMIANTHUS VIXIT ANNIS XX

Ce pavement a été trouvé dans la nécropole païenne de Thyna

La méduse de Sfax 

La méduse  est représentée  sur une mosaïque romaine datée du début du IIIe siècle provenant de la rotonde du caldarium des Grands Thermes de Tharenae (Henchir Thyna à Sfax).

La tête de méduse est entourée d’une égide dont les écailles sont rendues par un assemblage de losanges de couleurs variées

Musée Sfax متحف صقاقس

 

La mosaïque d’Arion de Thyna

Arion qui est un poète lyrique et joueur de lyre, est illustré dans une mosaïque marine très fragmentaire de la fin du 3ème siècle après J.C. Ce pavement provient des grands thermes de Thyna à Sfax

متحف صفاقس Musée Sfax

Arion porte un bonnet phrygien et une tunique richement décorée. Il est en train de jouer de la lyre, assis sur le dos d’un dauphin que sa musique avait séduit

La mosaïque de Vénus de Thyna

Ce pavement daté du 3ème après J.C a été trouvé à Thyna à Sfax

img_1354

Vénus est en train de châtier un amour avec un rameau végétal au milieu d’une jonchée. Elle s’appuie à une  colonne. Son buste est entièrement dénudé

Vénus a été présentée dans un décor de jonchée, agrémenté par des guirlandes et des corbeilles remplies de fleurs. Dans le reste du champ, on peut voir d’autre petits génies ailés qui chassent des oiseaux, cueillent des fleurs et même ils jouent une scène de comédie, le visage caché par un masque. l’un d’eux est occupé de transpercer, à l’aide d’une lance, un caméléon, symbole du mauvais oeil

Les mosaïques exposées au musée du Bardo 

La mosaïque d’Héraclès de Thyna

Ce pavement daté du 3ème siècle après J.C a été trouvé à Thyna

musee-bardo

Il illustre un épisode de la vie amoureuse d’Héraclès ou Hercule. Le héros apparaît dans une attitude dégradante et radicule. Il est vêtu d’une robe de femme, a demi étendu sur un tapis, subissant les caprices et les brimades de son amantes. Omphale, assise sur un siège, semble s’amuser à le mortifier avec ses pieds. Elle a revêtu la peau symbolique du lion

Deux petits génies ailés volent autour du couple et en arrière plan se tient debout le dieu Dionysos

L’oeuvre est décoré par des sinusoïdes d’acanthe opposées dessinant des médaillons meublés par des têtes de Satyres et de Bacchantes

Ce pavement est exposé au musée du Bardo

La mosaïque de Thyna 

Fragment d’un pavement de Thyna daté du 3ème siècle après J.C. Médaillons hexagonaux renfermant, l’un, Diane au bain surprise par Acéton, l’autre Hylas puisant l’eau à la source des Nymphes. Musée du Bardo

Sources

  • Splendeurs des mosaïques de Tunisie, Mohamed Yacoub
  • Guide du musée de Sfax, Mohamed Yacoub
  • La mosaïque et la mer, les éditions de la méditerranée, Alif
  • La mosaïque de l’Océan de Thaenae, Nabiha Jeddi

Leave a reply

Your email address will not be published.