Le site archéologique de Pupput

Par Zaher Kammoun

Pupput est un site archéologique situé au Cap Bon dans la ville d’Hammamet en Tunisie (à 70km de Tunis). On appelle aujourd’hui la localité Souk al Abiadh située à 3 km au Sud Ouest de la médina d’Hammamet

Cette ville était une simple bourgade jusqu’au deuxième siècle après J.C, elle devenait une colonie Aurélienne Commodienne pieuse, heureuse Auguste (colonia Aurelia Commoda pia, Felix, Augusta Pupput). Cette information a été trouvée dans une inscription datée entre 314 et 323 après J.C. Elle mentionne alors que l’empereur Commode a élevé cette ville au rang de colonie romaine entre 185 et 192 après J.C. Elle était avant municipe depuis l’année 168

pupput بوبوت

Le site de Pupput était très étendu avec plusieurs vestiges. En 1936, Louis Poinssot a donné cette description dans Atlas historique, géographique, économique et touristique : ‘’…ruines très étendues. Capitole. Petit temple de déesses. Théâtre. Amphithéâtre. Thermes. Plusieurs citernes privées. Aqueduc. Puits. Citadelle byzantine. Barrage sur l’Oued el-Khanga. Pont sur l’Oued Moussa’’. Malheureusement ce site a été presque effacé à cause du développement anarchique du tourisme dans la région

Plusieurs fouilles ont été faites surtout pendant les années 60. On a dégagé des thermes, plusieurs demeures, une basilique chrétienne et une nécropole. Mais des fouilles antérieures ont été faites surtout au début du 20ème siècle par les officiers des IIIe et IVe d’Afrique

Les vestiges

pupput بوبوت

La maison à péristyle figuré

Cette maison possède une mosaïque décorant l’oecus (situé au Nord) représentant huit pyramides végétales dont les sommets sont reliés entre eux par des grandes peltes formant ainsi le motif du tableau central. A l’est se trouvent les communs

Au nord de la demeure, se trouve un petit ensemble thermal

On peut dater cette demeure du 5ème siècle après J.C

La maison du triclinium en noir et blanc

Cette demeure se trouve au nord de la maison à péristyle figuré. Son péristyle est doté d’une colonnade et d’un bassin. Le triclinium (salle à manger) s’ouvre dans l’axe d’un bassin semi-circulaire. Il est pavé d’une mosaïque en noir et blanc décorée d’octogones, de carrés et d’hexagones

Une chambre située au Nord-Ouest est ornée d’un pavement à décor dionysiaque : syrinx, cratères, masques, feuilles de vignes, meublent le fond des cercles

Cette demeure date du 2ème ou du 3ème siècle après J.C

L’Édifice du satyre et de la nymphe

Cet édifice est formé de deux parties : la partie est réservée à un usage d’habitation et la partie ouest recouverte de sols utilitaires et dotée de citernes et de bassins est destinée probablement à un usage artisanal.

Une des pièces de cet édifice est pavée d’un tableau figuré inséré dans un tapis géométrique polychrome. Le tableau figuré montre une scène où un satyre provoque une nymphe tout effrayée

Les thermes du grand cratère

Ils datent du 4ème siècle après J.C. Cet édifice est doté d’une palestre trifoliée pavée d’une mosaïque à cubes rouges et blancs dont sur un frigidarium avec deux bassins. Le frigidarium communique avec des pièces chauffées dont les hypocaustes sont encore visibles

Les thermes 2

Une citerne

pupput بوبوت

La nécropole de Pupput

Une nécropole découverte en 1994 à une petite distance du site a été le lieu d’une fouille intensive. Une surface de 5000m2 a été fouillée et a permit la mise à jour de 1300 tombes distribués dans des enclos qui ont une superficie qui varie entre 17 et 156m2.

pupput بوبوت

Les plus anciennes tombes datent de la fin du 1er siècle ou au plus tard du début du 2ème siècle. La plupart des tombes datent du deuxième et du début du 3ème siècle et les plus récentes tombes datent du 5ème siècle après J.C

A Pupput on pratiquait l’incinération, on met les os brulés dans une urne et on la place dans la tombe. Mais l’inhumation est la technique la plus pratiquée : les tombes étaient de simples fosses signalées chacune par un tumulus de sable, des massifs maçonnés de formes diverses (simples cubes, caissons, autels. Au dessous, dalles et tuiles disposées en bâtières ou assemblées en coffre, sarcophages monolithes, planchers d’amphores, inhumation en amphore ou en pleine terre

L’église de Pupput

Pour avoir plus d'informations merci de lire cet article: Article

Cette église a été fouillée en 1965, malheureusement un hôtel a été construit après sur le site qui est l’hôtel ‘’paradis’’. Plusieurs mosaïques funéraires ont été découvertes sur site. Elles sont aujourd’hui exposées dans le site de Pupput, accrochées au mur.

Voila quelques unes :

Epitaphe d'Adeodatus (plus de 20 ans)

Panneau rectangulaire, de type bipartite, mesurant au maximum 231 χ 102 cm dans ses dimensions actuelles.

pupput بوبوت

Bordure large de 25 cm : guirlande faite de huit files de cubes (gris / rouge / rose / blanc sur deux rangées / rose / rouge / gris) sur fond blanc, encadré de filets gris. Il subsiste de larges morceaux de bandes de raccord irrégulières en haut et en bas.

L’épitaphe:

Adeodatus in palee] / visit annis xxf. ., m(enses ?). ..]/ r(e)d(dit) nona[s] nobfembresj.

Epitaphe de l'enfant (?) Aurelia

Panneau rectangulaire, mesurant au maximum 78 χ 62,5 cm. Bordure large de 17 cm entre deux filets noirs à l'extérieur et deux filets noir et rouge à l'intérieur, bande de poutres ('solides') en perspective sommairement figurées en noir sur fond blanc avec un méandre à l'extrémité.

pupput بوبوت

En raison de la longueur présumée de la tombe, la défunte serait une enfant autour de dix ans.

L’épitaphe:

Aurelia in [pace]

Epitaphe de Celesis ?, enfant non baptisé

Panneau rectangulaire, de type tripartite simplifié, mesurant au maximum 137 x 68 cm

pupput بوبوت

L’épitaphe:

Celesi fili / dulcís vi/vis in pace!

Epitaphe de la vierge Cresconia (15 ans)

Panneau rectangulaire, de type tripartite (mais sans séparations entre les secteurs), mesurant au maximum 207,5 x 50,5 cm

pupput بوبوت

Epitaphe:

Cresconia / virgo fideli/s, in pacae / vix(it) an(nis) xv, m(enses) vi / d(ies) xxv, r(e)d(dit) xm k(a)l(endas) aug(ustas).

Epitaphe de Donata, enfant non baptisée

Panneau rectangulaire, de type 'enfant', mesurant au maximum 119 x 68 cm.

pupput بوبوت

Epitaphe:

Donata innox,/ vivis in pace!

Epitaphe mutilée de Félix (80 ans)

Panneau rectangulaire, de type bipartite (?), mesur ant au maximum 160 χ 92 cm

pupput بوبوت

Epithaphe:

Felix fidelis in palee. / Vixit annis lxxx, r(eddit) [+ date.

Epitaphe collective d'un couple et de sonfiL· (Honorius poter et Maura, Honorius filius)

Panneau rectangulaire, de type bipartite, mesurant au maximum 212 χ 98 cm

pupput بوبوت

Epithaphe:

Honorius pater vixit ann(is) lxxx. / Honorius filius vixit ann(i)s lx. / Maura mater vixit annis xç (?). / Omnes fidèles in pace

Epitaphe de l'enfant (H)omuncio

Panneau rectangulaire, mesurant au maximum 157 χ 50 cm

pupput بوبوت

Epithaphe:

Omuncio in pace

Epitaphe de Paulina (60 ans) et du bébé Tutus

Panneau rectangulaire, mesurant au maximum 180 χ 63 cm

pupput بوبوت

Epithaphe:

Paulina / vixit ann(is) lx. / Tutus innoçens in pace.

Epitaphe de Primianus (51 ans) et de sa fille Restituta (26 ans)

Panneau rectangulaire, mesurant au maximum 2 m χ 73 cm

pupput بوبوت

Epithaphe:

Primiani pater vixit an/nis li. Restituía filia / vixsit annis numero xxvi.

Epitaphe de Rufina (27? ans)

Panneau rectangulaire très mutilé (il manque envi ron un tiers à droite), mesurant au maximum loi χ 92 cm

pupput بوبوت

Epithaphe:

Rufina, [fi/deli] s, in pacle / vix(it)] an(nis) xxvn fmCenses ?)/···], red(dit) pr(idie) [+ période et nom du mois].

Epitaphe de Secunda (24 ans) et de Tzelica (55 ans)

Panneau rectangulaire de type 'bipartite', à peu près complet (lacune dans l'angle supérieur droit), mesurant au maximum 201,5 x 83 cm

pupput بوبوت

Epithaphe:

Secunda vicxit anfij/s xxmi. Tzelica vicxit / anis lv. Inpacefidiles.

Epitaphe mutilée d'une mamma (?) et d'un bébé de cinq mois (?)

Panneau rectangulaire, sans doute de type bipartite, dont il reste environ la moitié droite, mesurant au max imum 98,6 χ 64,5 cm

pupput بوبوت

Epithaphe:

nom?] majmma vixit an/[nis + chiffre. Rjeddit vin kalZ(endas) /[+ mois, nom? vixit] mens(es) quinqué.

Sources

  • A la découverte du Cap Bon, guide historique et archéologique, Samir Aounallah et Mounir Fantar
  • Hammamet, Néji Djelloul
  • Les maisons de Pupput (Tunisie), Mme AÏCHA BEN ABED
  • Fouilles de la nécropole romaine de Pupput (Tunisie), Aïcha Ben Abed et Marc Griesheimer
  • Les mosaïques funéraires d'une église de Pupput (Hammamet, Tunisie), Aïcha Ben Abed-Ben Khader et Noël Duval

1 Comment

  1. Pingback : Zaher Kammoun » » L’église de Pupput

Leave a reply

Your email address will not be published.