Sur la trace des byzantins en Tunisie

Comme tout pays méditerranéen, la Tunisie constituait depuis l’antiquité un lieu stratégique, plusieurs civilisations sont passées par la Tunisie : les carthaginois, les romains, les arabes mais plusieurs oublient que la byzantins ont vécu en Tunisie durant une longue période, ils ont laissé en Tunisie des monuments qui sont jusqu’à maintenant perceptibles par le voyageur en Tunisie.

Ain Tounga

La citadelle d'Ain Tounga

Alors suivons la trace des byzantins en Tunisie:

Le royaume vandale (439–533) a vécu des moments difficiles au début du 6ème siècle, alors les byzantins ont décidé d’intervenir en Afrique du Nord sous prétexte que Gélimer le dernier roi vandale a refusé de délivrer Hildéric à l’empereur Justinien, alors les byzantins ont débarqué sur les cotes carthaginoises et ont réussi à occuper le pays facilement.

Liste des empereurs byzantins en Tunisie

-Justinien (527-565)

-Justin II (565-578)

– Tibère II (578-582)

– Maurice (582-602)

– Phocas (602-610)

-Héraclius (610-641)

Les byzantins ont alors vécu entre 533 et 647, ils divisaient  la Tunisie en circonscriptions, par exemple pour la région du centre Ouest, Thelepte a été choisie comme résidence du duc (le gouverneur de la Byzacène) qui dirigeait  cette partie du territoire. Des églises catholiques ont été construites, des maisons, des thermes aussi mais aussi les byzantins construisaient des ouvrages défensifs comme des fortins et des grandes citadelles (on a recensé 392 forteresses byzantines en Tunisie)  et les anciennes maisons, thermes, temples, arcs de triomphes… ont été fortifiées.

En Tunisie, les forteresses se trouvent pratiquement dans tout le pays en suivant des lignes stratégiques:

– Le littoral: entre Gabès et Carthage, la plupart des villes sont entourées par des murailles

– Le long de route entre Carthage et Tébessa (Théveste): les citadelles les plus connues sont d’Ain Tounga, Téboursouk, Haidra et Henchir Lorbeus

Le fort de Henchir Lorbeus

– A la limite des villes berbères (au centre à à l’Ouest de la Byzacène) se trouve une autre ligne constituée par plusieurs forts comme Ksar Lemsa, Sbeitla, Jaloula…

– Dans la vallée de Medjerdah sur la route qui relie entre Carthage et Constantine, on trouve les citadelle de Béja et du Kef

L’architecture d’une forteresse byzantine 

Une forteresse byzantine possède en général une forme rectangulaire, elle comprend un mur d’enceinte qui peut s’élever jusqu’à une dizaine de mètres et dont les angles sont renforcés par de puissantes tours carrées, en avant du mur, se trouve généralement un fossé, rempli d’eau. Les portes, souvent au nombre de quatre, sont très protégées, soit par des tours qui les flanquent, soit en forme coudée. A l’intérieur on trouve des magasins militaires, des écuries, des meules, des pressoirs, des églises… Une enceinte peut aussi protéger toute une ville.

Liste  des forts byzantins en Tunisie 

•• CLYPEA Kélibia, VAGA Béja, SUA Chaouach, UTHINA Oudna, TUBERNUC Aïn Tebournoc, BULLA REGIA Hammam Daradji, TIGNICA Aïn Tounga, Depienne, NEAPOLIS Nabeul, THUBURNICA Henchir Sidi Belgacem, TUNUSIDA ? Borj Hallal, THUBURSICU BURE Téboursouk, AV1TA BIBBA Henchir bou Ftis, THUBURBO MAIUS Henchir Kasbah, PUPPUT Hammamet, THUGGA Dougga, AGBIA Aïn Hedja, MUSTI Le Krib, THIMISSUA Sidi bou Argout, -ZUCCHAR Aïn Joukar, BEA Aïn Batria, – APHODISIUM ?, AVIOCCALA Henchir Sidi Amara, MEDICCERA Aïn Mdeker, PHERADI MAIUS Henchir Fradis, SERESSI Oum el Abouab, UPPENA Chigarnia, SICCA VENERIA Le Kef, ZAMA Jama, HORREA CAELIA Hergla, LARES Lorbeus, LIMIZA Ksar Lemsa,MUZUC Henchir Kachoum, ASSURAS Zanfour, VAZI SARRA Henchir Bez, URUSI Henchir Sougda, AUBUZZA Henchir Gezza, Elles, UZAPPA Ksour Abd el Melek, -HADRUMETUM Sousse, THUCCA TEREBENTINA Henchir Dougga, MACTARIS Maktar, AGGAR Sidi Amara, CUCULIS Jelloula, CHURISA La Kessera, LEPTI MINUS Lemta, THAPSUS Rass Dimas, MAMMA? Henchir Douimés, Gastal, AMMAEDARA Haïdra, Henchir Kokech, SUFES Sbiba, SULLECTUM Salakta, THEVESTE Tébessa, CAPUT VADA Rass Kaboudia, CILMA Jilma, ACHOLLA Henchir Botria, CILLIUM Kasserine, TAMESMIDA Henchir Goubel, THELEPTE Médinet el Kdima, MADARSUMA ? Henchir bou Doukkan, MACOMADES MINORES Maharés, IUNCI Borj Younca, EL Hafay, AGGARSELNEPTE Nefta, GIGTHIS Bou Ghara

Les traces des byzantins à Ksar Lemsa 

Considérée comme la forteresse  byzantine la plus complète de la Tunisie, Ksar Lemsa  domine l’Oued Mahrouf, elle a un plan rectangulaire flanquée à chaque coin par une tour carrée d’une hauteur moyenne de 13,5m. La cour intérieure mesure 28 sur 31m. cette forteresse a été construite sous le règne de l’empereur Maurice.

Ksar Lemsa

Le plan de Ksar Lemsa (Google Earth)

 

Ksar Lemsa قصر لمسة

Les traces des byzantins à Ain Tounga (Thignica)

Une forteresse byzantine a été construite dans le site d’Ain Tounga qui était auparavant un site romain, l’enceinte de la forteresse forme un rectangle de près de 150 pas de diamètre; elle est flanquée aux angles de quatre tours carrées. Une cinquième tour, placée au milieu de la face méridionale, défend la porte d’entrée.Les murs sont généralement doublés en épaisseur avec maçonnerie en blocage à l’intérieur, et ont de 1m,70 à 2m,30 d’épaisseur .Ce monument de défense a été construit pour défendre la route reliant Carthage à Théveste. La tour 1 mesure 7m sur 5m40, la tour 2 mesure 10m,05 sur 6m,90, la tour 4 mesure 10m,60 sur 9m,15

Le plan de la citadelle d'Ain Tounga

 

Le plan de la citadelle d'Ain Tounga (Google Earth)

Ain Tounga

La citadelle d'Ain Tounga

Les traces des byzantins à Thuburbo Maius

Les byzantins ont installé des moulins à huile dans le capitole de Thuburbo Maius

Les traces des byzantins à Kessra 

A Kessra on peut trouver une petite forteresse byzantine

Le fort de Kessra

Les traces des byzantins à Dougga

La place du forum et le capitole ont été transformés en un fortin qui possède une forme rectangulaire avec une tour rectangulaire aussi, ce fortin construit d’éléments pris d’autres monuments du site de Dougga et il est doté d’une porte au sud.

Le fortin de Dougga

Les traces des byzantins à Sbeitla

Les fortins : ils servaient comme refuge pour les habitants. Ce sont des enceintes dépourvues de portes auxquelles on accédait par des échelles. L’intérieur est divisé en chambres et comporte un puits pour assurer le ravitaillement en eau.

Les maisons fortifiées de Sbeitla سبيطلة

Les maisons fortifiées de Sbeitla

Les maisons fortifiées de Sbeïtla

Les traces des byzantins à Haidra (Ammaedara)

L’arc de triomphe de Haidra a été fortifié, on peut remarquer un petit bastion autour de l’arc

Une citadelle a été construite par des éléments de construction du site pendant l’époque de Justinien (540 ?), à l’intérieur on peut voir plusieurs monuments récemment fouillés : deux églises, des citernes voutées, des rues dallées…

Placée au centre de la ville, la citadelle possède une forme irrégulière : un parallélogramme grossier de 200m de long sur 110m de large environ. La position de la citadelle permet de surveiller le passage d’un oued franchi par  un pont qui pénétrait dans la citadelle à l’angle Sud-Est. On a trouvé la trace de plusieurs tours : quatre tours au moins sur le coté occidental, deux tours sur le coté sud, trois tours sur le flanc oriental.

Plan de la citadelle de Haidra

Le plan de la citadelle de Haidra

Le plan de la citadelle de Haidra (Googe Earth)

Haïdra haidra حيدرة

L’arc de triomphe de Haidra

Haïdra haidra حيدرة

La citadelle

 

Haïdra haidra حيدرة

La citadelle à l'intérieur


 

Les traces des Byzantins à Thelepte

Une citadelle a été repérée, elle occupe une très grande surface (350m de long et 150m de large) et surplombe quasiment le grand fleuve qui contourne la ville antique.

Les traces des byzantins à Sfax

Le site de Younga (Junca) qui se trouve à une distance de 45km au sud de Sfax et 10km de Mahrès constitue un site byzantin par excellence : on peut voir un grand fort aghlabide  construit sur les assises d’une forteresse byzantine, une citerne d’eau, deux basiliques chrétiennes…

Fort Younga برج يونقا

Le fort d'Younga

La basilique d'Younga

Le reste des byzantins à Téboursouk:

Il reste simplement les murs de la forteresse pentagonale restaurés à l’époque de Justin II (565-578).

Téboursouk Tubursicum Bure

La forteresse byzantine de Téboursouk

Les baptistères byzantins en Tunisie :

Le baptistère byzantin le mieux conservé à été trouvé à Carthage en 1899 non loin des thermes d’Antonin, un baptistère à Oued Rmel a été découvert en 1898, d’autres baptistères ont été découvert à Hammam Lif, Upenna,Henchir el Hkaima, et Sfax….

Les baptistères de la Tunisie

Les baptistères de Sfax

Sources

  • Les fortifications en Tunisie, Néji Djelloul

2 Comments

  1. by AudreaSeren on 15 juin 2015  15 h 43 min Répondre

    Your site needs hi quality backlinks and social signals in order to rank in google.

    If you want to rank high you should start from searching in google
    for:
    Cerny's tips outsource the work

Leave a reply

Your email address will not be published.