Le parc national Bouhedma : la savane africaine chez nous

Par Zaher Kammoun

HPIM1635-1024x768

Ce parc nous rappelle la savane africaine avec son biotope : une forêt sub-tropicale d’Acacia raddiana. il est situé à 85km de Gafsa, 105km de Sfax et 100km de Sidi Bouzid. Il fait partie de deux gouvernorats : Sidi Bouzid et Gafsa.

D’après Pline et P. Boudy, le Segui et le Bled Talhe (Zone de Bouhedma) étaient peut être le dernier refuge, dans cette partie de l’Afrique septentrionale,  des éléphants ayant servi au Général Hannibal et au roi Massinissa pour leurs guerres.

Le parc est décrété Parc National en 1980, mais il est retenu comme Réserve de la Biosphère (MAB) par l’UNESCO en 1977.

Le parc national Bouhedma a une superficie de 16448ha et comporte trois zones de protection intégrale :

 – 5114ha du coté Est autour de Borj Bouhedma,

– 2534ha du coté de l’Oued Haddej, au centre du parc.

– 1006ha au Sud Ouest du parc.

Le point culminant du Djebel Bouhedma est à 840m.

Bouhedma

Bouhedma

Faune :

La faune de Bouhedma est caractérisée par des animaux sahariens et sub-sahariens, Ils sont bien adaptés à un climat aride.

Depuis le début du siècle, les autruches, les oryx, les addax et les guépards ont disparu.

L’addax, l’oryx et l’autruche ont été réintroduits au parc en 1986.

Le parc abrite 5 espèces de chauves souris.

On note la présence de 27 espèces de reptiles  et 4 espèces d’amphibiens.

Les mammifères :

 

Nom vernaculaire

Nom latin

Mouflon à manchettes Ammotragus lervia
Goundi Ctenodactylus gundi
Gazelle dorcas Gazella dorcas
Renard des sables  
Addax Addax nasomaculatus
Porc épic Hystrix cristata
Oryx Oryx dammah
Gazelle mhorr Dazella dama mhorr
Chacal doré Canis aureus
Hérisson du Sahara  
Genette Genetta genetta
Hyène rayée Hyaena hyaena
Caracal Caracal caracal
Chat sauvage

 

Les oiseaux :

Nom vernaculaire

Nom latin

Aigle royal Aquila chrysaetos
Cratérope fauve Turdoides fulva
Ganga  cata Pterocles alchata
Autruche d’Afrique du Sud Struthio camelus australis
Loriot d’Europe Oriolus oriolus
Huppe fasciée Upupa epops
Rubiette de moussier Phoenicurus moussieri
Bruant striolé Emberiza striolata
Sirli de désert Alaemon alaudipes
Courvite isabelle Cursorius cursor 
Engoulevent Caprimulgus sp.
Traquet à tête blanche Oenanthe leucopyga
Bouvreuil githagine  
Hibou grand duc Bubo bubo
Perdrix gambra Alectoris barbara
Guêpier d’Europe Merops apiaster
Aigle de Bonelli Aquila fasciata
Aigle botté Hieraaetus pennatus
Faucon pèlerin Falco peregrinus
Faucon crécerelle Falco tinnunculus
Faucon lanier Falco biarmicus
Buse féroce Buteo rufinus
Chouette chevêche Athene noctua
Chouette effraie Tyto alba
Serin cini Serinus serinus
Chardonneret élégant Carduelis carduelis
Pintade de numide Numida meleagris
Autruche d’Afrique du Nord Struthio camelus camelus
caille Coturnix coturnix

 

Les reptiles :

Nom vernaculaire

Nom latin

Fouette queue Uromastix acanthinurus
Tortue grecque Testudo graeca
Caméléon Chamaeleo chamaeleo
Cobra Naja haje legionis
Vipère des pyramides Echis carinata
Vipère à cornes Cerastes cerastes
Varan du désert Varanus griseus
Agame variable Agama mutabilis
Tarente de Mauritanie Tarentola mauritanica
Couleuvre algire Coluber algirus
Serpent des sables Psammophis schokari

 

Les amphibiens :

Nom vernaculaire

Nom latin

Crapaud vert Bufo viridis
Discoglosse peint Discoglossus pictus
Crapaud de Mauritanie  
Grenouille verte Rana esculenta

Flore :

En 1853, il y avait une forêt d’Acacia raddiana d’environ 38000ha. En 1957, il ne restait plus que 10ha autour du Borj Bouhedma. La protection est appliquée depuis les années 60. Actuellement cette forêt steppe couvre plus que 16000ha.

On a recensé 485 espèces végétales.

La pseudo-savane d’Acacia raddiana 

Nom vernaculaire

Nom latin

Acacia gommier Acacia raddiana
Genévrier de Phénicie Jenuperus phoenicea
Retam Retama raetam
Armoise blanche Artmesia herba alba
Sumac Rhus tripartitum
Alfa Stipa tenacissima
Lentisque Pistacia lentiscus
Oléastre Olea europea
Câprier épineux Capparis spinosa
Laurier rose Nerium oleander
Harmel Peganum harmala
Globulaire Globularia sp.
Pistachier de l’atlas Pistacia atlantica
Euphorbe be Bivona Euphorbia bivona
Romarin Romarinus offcinalis
Jujubier Ziziphus lotus
Calycotome villosa
Thymus capitatus ssp. Algeriensis
Cenchrus ciliaris
Artemisia campestris
Astragalus armatus
Aristida pungens
Tatrepogon villosus
Tricholaena tenerzffae
Digitaria communtata
Inula crithmoides
Limoniuna pruinosum
Sonchus altissima
Halocnemurn strobilaceunm
Juniperus oxycedrus
Ephedra altissima
Juncetea maritimus
Juncus maritimus
Carex distans
Phragmites communis
Typha angustifolia
Salsola vermiculata
Marrubium vulgare
Marrubium alysson
Zygophyllum album
Dittrichia viscosa
Juncus capitalus
Juncus Bufonius
Salicornia fruticosa
Atriplex halimus
Arthrocnemum glaucum
Arthrocnemum indicum,
Salsola kalli
Asparagus albus
Asparagus stipularis
Rhamnus oleoides
Genista microcephala
Malva parviflora
Malva silvestris
Diplotaxis harra
Chenopodium murale
Solanum nigrum
Globularia alypum
Lavandula mulifida
Ruta montana
Frankenia pallida
 Frankenia pulverulenta
Frankenia thymfolia
Lygeum spartum

5 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published.