Djerba, l’ile des rêves

Par Zaher kammoun

Sources :

  • Monuments et sites de Jerba : AMVPPC
  • Le musée du patrimoine traditionnel de Djerba : AMVPPC
  • Djerba : sites, monuments et patrimoine : AMVPPC

Youtube Avant de commencer, si vous voulez voir des documentaires sur Djerba merci de cliquer sur ce lien: Djerba dans les vidéos.

djerba_routes

L’ile de Djerba est une ile tunisienne située au golfe de Gabès, elle est la plus grande ile du Nord africain avec une  surface de 514km2. La longueur de ses cotes est de 125km.

Pour aller à l’ile on peut prendre l’avion ou le bac depuis Ajim ou la voie terrestre via la chaussée romaine (une distance de 7km).

Le 17 février 2012, le gouvernement tunisien propose Djerba pour un futur classement sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Histoire

L’ile de Djerba est très connue par les auteurs de l’antiquité. Elle a été mentionnée par Homère, Hérodote et Polybe.

Plusieurs civilisations ont passés par l’ile : les puniques, les romains, les vandales, les byzantins, les arabes, les turcs… Ces civilisations ont laissés sur l’ile des dizaines de vestiges, de sites et de monuments : on peut citer Meninx, Borj Ghazi Mostfa, les mosquées…

Mosquée Fadhloun جامع فضلون

Cette ile constitue une mosaïque de religions : durant des centaines d’années les musulmans (Malékites et Kharijites), les chrétiens et les juifs vivaient ensemble sans aucun problème.

 Les voies vers Djerba: le bac et la voie romaine 

L’artisanat

Djerba constitue un grand atelier d’artisanat : les ateliers de tissage à Houmt Souk, la porterie à Guellela, le travail des bijoux est une spécialité juive. On trouve aussi les huileries souterraines destinée à mettre l’huile à la température idéale pour le raffinage et les ateliers de nattiers et de vanniers.

Djerba

L’artisanat

Djerba جربة

L’artisanat

Sites et monuments

Meninx

Pendant l’époque Carthaginoise, toute l’ile a pris le nom Meninx mais après, seulement la partie méridionale près de la chaussée romaine El Kantara a pris ce nom. Aujourd’hui Meninx constitue un site archéologique formé de plusieurs vestiges comme les restes de thermes et un forum jugé comme ça grâce à la présence de chapiteaux, de colonnes et de frises…

Meninx

Meninx

Borj Ghazi Mostafa

Ce fort est construit pendant la dynastie des Hafsides sous le règne d’Abi Fares Al Hafsi pour repousser les attaques espagnoles sur Djerba.

En 1560, la flotte du turc Dragut Pacha défait les espagnols qui se refugient dans le Borj. Le cranes des espagnols ont servi pour construire une pyramide devant le Borj. Cette pyramide est détruite pendant le règne d’Ahmed Bey en 1848.  Dragut Pacha a laissé une garnison sous les ordres de Ghazi Mostfa pour protéger l’ile.

برج غازي مصطفى Borj Ghazi Mostafa

Borj Ghazi Mostafa

Ce fort possède une dimension de 68m de longueur et 53m de largeur. Les murailles peuvent atteindre 10m d’hauteur. Il est flanqué de tours et de contreforts.  A l’intérieur on trouve une grande cour centrale et quelques pièces.

برج غازي مصطفى Borj Ghazi Mostafa

Borj Ghazi Mostafa

Mosquée Fadhloun

Située au Nord-est de l’ile, cette mosquée est d’origine Ibadite mais transformée après en Malékite. Elle date probablement du XIVème siècle.

Mosquée Fadhloun جامع فضلون

Mosquée Fadhloun

Ce monument est composé de :

  • Une salle de prière : de forme presque carrée : 7.5mX7.2m avec un plafond à 9 coupoles, un minbar maçonné à trois marches et un simple mihrab
  • Un minaret à deux niveaux : un niveau carré et un niveau circulaire
Mosquée Fadhloun جامع فضلون

Mosquée Fadhloun

  • Une école coranique
  • Une midha (salle des ablutions)
  • Une boulangerie souterraine
  • Un moulin à grain
  • Une pièce pour les réserves alimentaires

La Mosquée des étrangers

Se trouvant à Houmt Souk, cette mosquée est connue par ses dômes.

جامع الغرابة

La Mosquée des étrangers

Mosquée des turcs

Se trouvant à Houmt Souk, cette mosquée est connue par son minaret pointu d’influence ottomane. Cette mosquée date du XVIIIème siècle

Mosquée des turcs

Mosquée des turcs

La maison Dejrbienne (le menzel)

Le menzel est formé d’une ou de plusieurs unités d’habitation (houch) entourées de vergers et de champs, auxquelles peuvent s’ajouter atelier de tissage, greniers ou huilerie (souvent souterraine)59 et pourvues d’un nombre variable de puits ou de citernes.

Le houch a une forme carrée ou rectangulaire et ne comporte pas de fenêtres sur l’extérieur, celles-ci ouvrant normalement sur la cour intérieure. Autour de la cour, se trouvent les pièces comme les chambres à coucher avec Sedda, les Magsouras…

Zaouia Sidi Brahim Jomni

Cette zaouia se trouve à Houmt Souk, c’est un bâtiment du XIIIème siècle connu par ses voutes multiples. Elle est embellée en 1720 par le Bey Mourad Ben Ali.

Sidi Brahim Jemni

Zaouia Sidi Brahim Jomni

La communauté juive de l’ile

Les juifs djerbiens sont groupés au Nord dans Hara Kbira et Hara Sghira. La date d’arrivée de cette communauté dans l’ile n’est pas connue mais elle est estimée à plus de 1500 ans.

Cette communauté a des traditions et des coutumes spéciales en costumes, en gastronomie, pendant les fêtes…

Djerba a compté jusqu’à 20 synagogues, mais il ne restait que 17 en activité en 1980 et aujourd’hui on ne compte que quelques synagogues dont la plus importante se trouve à Erriadh et s’appelle la Ghriba

La Ghriba الغريبة

La Ghriba

La ghriba

La Ghriba est la synagogue la plus célèbre à Djerba et même en Tunisie. Elle fait l'objet d'un pèlerinage annuel, à l'occasion de la fête juive de Lag Ba'omer. Elle se trouve dans la Hara Sghira à Erriadh. Elle fut reconstruite en 1920.

ghh

Le pèlerinage d'el Ghriba

Il est difficile de dater cette synagogue. Mais ce monument historique a connu à travers l’histoire plusieurs modifications et restaurations.

L'actuelle synagogue, modeste bâtiment aux reflets bleutés, est composée, de deux salles couvertes. Une parmi ces deux salles a été au départ une cour ouverte, mais vu l’importance du nombre des croyants elle est devenue couverte plus trad. Elle est formée de deux rangées de colonnes qui la divisent en trois parties. Cette salle est reliée à la salle de prière voutée de 3 voutes. La téva est à l'extrémité occidentale de la salle de prière  et des bancs sont placés autour de la téva. Les murs intérieurs sont décorés de faïences à motifs décoratifs bleus, blancs et bruns.

Ghriba Djerba

Ghriba Djerba

La cour intérieure du bâtiment est entourée par des loggias couvertes et bâties sur des voûtes et des colonnes. Les bâtiments adjacents servent de logement aux pèlerins, les plus anciens ayant été érigés à la fin du XIXe siècle et ayant été suivis d'une deuxième structure établie au début des années 1950.

Pour plus de photos sur la Ghriba, cliquez sur ce lien: La synagogue de la Ghriba 

Les musées

Le musée des arts et des traditions de Djerba

Ce musée se trouve à Houmt Essouk et occupe l’ancienne Zaouia de Sidi Zitouni. Il présente une large collection de bijoux, de poteries, des meubles, de sculptures…

Ce musée a été ouvert en 1970 et rénové en 2008

Les collections sont classées selon plusieurs thèmes :

  • L’agriculture traditionnelle de l’ile
  • La pêche
  • La poterie de l’ile
  • L’alimentation de l’ile
  • Les costumes djerbiens
  • Les objets en bois
  • Le tissage djerbien
  • L’orfèvrerie dejrbienne
  • Les juifs de l’ile

Site officiel: musée de Djerba

Le musée de Guellela

Ouvert en 2001, ce musée expose des collections sur le patrimoine djerbien (fêtes, traditions et coutumes, artisanat, mythes et légendes, musique traditionnelle…)  mais aussi des collections d’autres villes tunisiennes

Musée Guellela جامع قلالة

Musée Guellela

Djerba Expolore

À proximité du phare de Taguermess, se trouve un parc à thèmes s’étendant sur douze hectares : Djerba Explore. Il abrite :

  • Un village traditionnel djerbien reconstitué
Djerba Explore

Le village traditionnel djerbien reconstitué

  • Lella Hadhria Museum : présente un panorama de l’art tunisien et du monde arabo-islamique
  • La ferme aux crocodiles : c’est la plus grande ferme du bassin méditerranéen

Site officiel: Djerba Explore

Sources 

  • Les fortifications de Tunisie, Néji Djelloul

Leave a reply

Your email address will not be published.