Le musée des arts islamiques de Raqqada au Kairouan

Par Zaher Kammoun

Sources

  • Le musée des arts islamiques de Raqqada (Kairouan) : Mourad Rammah
  • Kairouan, histoire de la ville et des ses monuments de Khaled Maoudoud (AMVPPC)

Le musée de Raqqada se trouve dans un ancien et joli palais présidentiel édifié à 10km dans la ville de Kairouan pas loin du site archéologique Raqqada.

Musée Rakada متحف رقادة

Ce musée est spécialisé dans les arts islamiques et présente de riches collections de céramiques, de monnaies, de manuscrits, reliures…. Ces œuvres proviennent des anciens sites de la ville du Kairouan comme Raqqada et Sabra Mansouria.

Musée Rakada متحف رقادة

En visitant ce musée, on peut suivre le circuit suivant :

La salle de céramique

Cette salle présente une variété de céramique et de poterie : de la céramique aghlabide, fatimide, ziride, ottomane, andalouse…

Elle renferme aussi de la verrerie : le lot de pièces de verre du musée provient essentiellement de deux découvertes fortuites qui ont été faites au site de Sabra Mansouria en 1922 et 1983. On peut voir de jolis gobelets et flacons.

La salle de monnaie

La collection du musée de Raqqada constitue l’une des plus riches collections en monnaies en Tunisie.

Musée Rakada متحف رقادة

La monnaie

Le visiteur peut suivre l’évolution de la monnaie islamique en Tunisie depuis l’époque Aghlabide jusqu’à la période ottomane :

  • La monnaie aghlabide
  • La monnaie fatimide
  • La monnaie ziride
  • La monnaie almohade
  • La monnaie hafside
  • La monnaie ottomane

En plus on peut voir dans la salle une carte qui indique les centres de frappe de monnaie en Tunisie  (les hôtels de la monnaie)

La salle de la coupole

Cette salle est couverte par une jolie coupole à trompes ornée selon un style hispano-mauresque.

Musée Rakada متحف رقادة

La coupole

La collection dans cette salle est très variée, on peut voir une collection d’outils utilisés par les médecins arabes, des poids et des mesures utilisés pour peser les produits pharmaceutiques.

Musée Rakada متحف رقادة

Outils utilisés par les médecins arabes

Mais la plus belle pièce de la salle est la fameuse lanterne qu’al Moizz Ibn Badis offrit à la grande mosquée de Kairouan au début du XIème siècle.

Musée Rakada متحف رقادة

La lanterne

La salle du Coran

La collection de parchemins de Kairouan est l’une des plus importantes et des plus célèbres du monde musulman. Les spécimens exposés couvrent une période qui s’étend de la fin du VIII siècle jusqu’au milieu du XI ème siècle. Ils permettent de suivre l’évolution de la calligraphie, de techniques de dorure, de reliure et d’écriture en Tunisie.

Musée Rakada متحف رقادة

Musée Rakada متحف رقادة

Le visiteur peut voir dans cette salle des feuilles de coran d’écriture koufique ou rayhani ou koufique maghrébine et de jolies reliures.

Musée Rakada متحف رقادة

La plus belle pièce de la salle est le fameux Coran bleu qui date du X ème siècle. Il est écrit en koufique doré. Des parties de ce Coran sont conservées aussi dans le musée du Bardo et dans des collections privées.

Musée Rakada متحف رقادة

Le Coran bleu

La salle des stèles

Plusieurs stèles funéraires sont exposés dans le musée. ces stèles datent de plusieurs époques (ziride, aghlabide).

1 Comment

  1. by OMRI TAOUFIK on 25 février 2016  20 h 16 min Répondre

    برافو زاهر لكل الأعمال التي تقدمها
    شكرا على المجهود الكبير

Leave a reply

Your email address will not be published.