Soliman et sa mosquée

Par Zaher kammoun

L’émigration des morisques a pris un caractère définitif à partir de 1609. Plusieurs musulmans d’Espagne sont installés en Tunisie et ont fondé et rénové plusieurs  villes et villages comme Testour, Zaghouan et Soliman…

Soliman se trouve à 30km de la ville de Tunis et caractérisée par son jolie mosquée d’origine andalouse

Soliman سليمان

Soliman

Cette mosquée a été construite par Osta Mrad selon une inscription au sujet de biens de habous au profit de la mosquée qui indique 1053 de l’hégire. Le mihrab a été renouvelé par Ali Pacha el Hussaini en 1170H

On accède à la salle de prière par 4 portes, elle est formée de 7 nefs et 6 travées. Le plafond est soutenu de colonnes et de chapiteaux  pris de sites romains

الجامع الكبير بسليمان Grande mosquée Soliman

La salle de prière

La partie surmontant le mihrab est couverte d’une coupole décorée de blasons dont il ne reste que des traces

L’arc du mihrab repose sur deux colonnes noires surmontées de deux chapiteaux réemployés

الجامع الكبير بسليمان Grande mosquée Soliman

Le mihrab

Le minaret est formé de 5 parties. Il est décoré de pierres noires et blanches et de céramique

La mosquée possède un double plafond : l’un en maçonnerie et l’autre en bois couvert de tuiles. C’est un mode de construction  est typiquement andalou

الجامع الكبير بسليمان Grande mosquée Soliman

La cour et le toit de la mosquée

On a aussi trouvé plusieurs objets archéologiques dans la ville surtout des inscriptions. Il est fort possible en effet de localiser l’ancienne Casula que les sources anciennes placent entre Maxula (Radès) et Curubis (Korba) à Soliman même

Source

La mosquée de Soliman Slimane par Mustapha Zbiss

A la découverte du Cap Bon, guide historique et archéologique. Samir Aounallah et Mounir Fantar

Leave a reply

Your email address will not be published.