Le fort de Kélibia

Par Zaher Kammoun

La forteresse de Kélibia est l’un des plus importants monuments du Cap Bon. Elle est construite sur un bloc rocheux de 150m d’hauteur. Son histoire remonte à des centaines d’années depuis l’époque punique (une enceinte de forme pentagonale). C’est la plus grande forteresse musulmane encore conservée en Tunisie

La première citadelle fut édifiée par les puniques au 5ème siècle avant J.C

Certains textes attribuent sa construction à Agathocle et à son armée en 310 avant J.C

Le fort de Kélibia برج قليبية

Le fort de Kélibia

Elle a été occupée par les byzantins et constituait leur dernier refuge pendant la conquête arabe vers 580.

Pendant l’époque Aghlabide, le fort fut transformé en Ribat musulman. Cette citadelle a été habitée aussi pendant l’époque Fatimide, Ziride, Hafside et Turque (elle a été utilisée comme garnison par Osta Mourad..)

Pendant la colonisation française, les français ont construit dans la citadelle un phare et un centre de transmission maritime.

Au cours de la deuxième guerre mondiale, les forces de l’Axe ont occupé le fort, on trouve aujourd’hui des Blokhaus allemands

La forteresse d’aujourd’hui

Le fort de Kélibia est un édifice de forme polygonale et couvre une surface de 1.5Ha.

L’enceinte est construite de gros blocs de pierres de taille dans les assises inférieures et en maçonnerie de moellons dans les parties supérieures.

On accède au monument par une petite porte qui donne dans un couloir à ciel ouvert. La porte principale s’ouvre sur un vestibule avec des parois creusés de niches qui surmontent des banquettes

Le fort de Kélibia برج قليبية

L'entrée

La cour présente plusieurs bâtiments : au milieu on trouve la citadelle byzantine de forme rectangulaire et construite de gros blocs. On trouve aussi un oratoire et des bassins de l’époque ottomane.

Le fort de Kélibia برج قليبية

La cour

La plupart des tours de la forteresse sont de fondation médiévale avec des modifications de l’époque turque (la plupart sont de forme carré)

Sources

  • Kélibia et sa forteresse, Néji Djelloul
  • A la découverte du Cap Bon, guide historique et archéologique, Samir Aounallah et Mounir Fanta
  • Les fortifications en Tunisie, Néji Djelloul

Leave a reply

Your email address will not be published.