Le musée archéologique de Sousse

Par Zaher Kammoun

Le musée de Sousse se trouve à l’intérieur de la kasbah médiévale de la médina de Sousse inscrite dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Ce musée  créé depuis 1897 a réouvert ses portes le 09 juin 2012, après quelques années de travaux. Il est le second de la Tunisie par sa collection de mosaïques  romaines.

Il a un surface de 2000m2 et présente des collections très importantes de mosaïques, sculptures, poteries et autres qui proviennent de plusieurs sites comme El Jem, Enfidha, Moknine, El Alia, Themetra, Uzitta, El Alia…

Les tableaux de mosaïques évoquent dans des couleurs chatoyantes et des compositions artistiques, les croyances, les jeux, les activités artistiques et la vie quotidienne

Le musée est formé de trois salles :

  • La salle lybico-punique : des stèles et des urnes du Tophet de Sousse. Des tombes découvertes dans la Kasbah
  • La salle romaine : des stèles funéraires païennes, des statuettes de terre cuite
  • La salle chrétienne : des mosaïques, des stèles, des reliefs funéraires

Le visiteur peut aussi visiter et voir l’extérieur de la Kasbah

Musée de Sousse متحف سوسة

Visite virtuelle du musée

Le Tophet

Musée de Sousse متحف سوسة

La salle libyco –punique : La collection de stèles et d’urnes du Tophet de l’antique Hadrim (Hadrumète )

Les mosaïques 

Mosaïque des Amours Du Kairouan

Quatre fragments d’une mosaïque figurant des Amours ailés présentant des couronnes à des monstres marins. Période romaine. El Haouaria. Région de Kairouan. Musée de Sousse

Musée de Sousse متحف سوسة

Les statues et les statuettes

La poterie

Tunisie chrétienne

Musée de Sousse متحف سوسة

Le Baptistère de Békalta trouvé entre Bekalta et Téboulba. Epoque Byzantine (6 ème siècle)

Bibliographie et sites à consulter :

http://www.inp.rnrt.tn/index.php?option=com_content&view=article&id=43&Itemid=39&lang=fr

  1. Foucher, Hadrumetum, Presses universitaires de France, Publications de l’université de Tunis, Tunis, 1964.
    L. Foucher, La maison des masques de Sousse, Tunis, 1965.
    L. Foucher, Inventaire des mosaïques, Feuille 57 de l’Atlas archéologique, (Sousse) 1960, Tunis/INAA.
    A. Lézine, Le ribat de Sousse, suivi de notes sur le ribat de Monastir, Tunis, 1956.
    A. Lézine, Sousse, les monuments musulmans, Paris, 1967.
    A. Rebourg, Le musée de Sousse, Tunis, 1990.
    M.H.Fantar, « A propos du toponyme Hadrumetum », in Reppal, II, Tunis, 1986, pp 267 – 277.
    N.Djelloul, Les fortifications côtières ottomanes de la régence de Tunis, Zaghouan, 1995.
    F.Mahfoudh, Architecture et urbanisme en Ifriqiya  médiévale, Tunis, 2003.
    Nathalie de chaise martin, Les sculptures romaines de Sousse et des sites environnants, Tunis, -INAA/ Ecole Française de Rome, 1987.

La mosaïque et la mer, les éditions de la méditerranée, Alif

Musée de Sousse, Alain Rebourg

Leave a reply

Your email address will not be published.