Les mosaïques de la maison des Nymphes de Nabeul

Par Zaher Kammoun

La maison des Nymphes de Nabeul a été découverte dans le site archéologique Neapolis. C’est une riche demeure de 1500m2 de superficie et de plus de 20 pièces

Elle a fournit plusieurs pavements datés du 3ème ou du 4ème siècle après J.C. La datation a été faite grâce à une pièce de monnaie de Constantinus Junior César (316/317 à 337 après J.C) trouvée au cours des fouilles sous le pavement du péristyle de la maison

Neapolis

La maison des Nymphes

Cette maison a pris son nom suite à la présence d’une mosaïque ayant servi à décorer un bassin semi circulaire. Cette mosaïque présente une inscription qui dit « Nympharum domus » ou la maison des Nymphes

Neapolis نيابوليس

Le bassin

Voila quelques mosaïques de cette maison :

La mosaïque des coqs de Nabeul

Cette mosaïque date de la première moitié du 4ème siècle après J.C. Elle pavait l’oecus de la maison

Musée de Nabeul متحف نابل

Elle montre deux coqs affrontés de part est d’autre d’une jarre remplie de pièces d’or, qu’ils  saisissent de leurs becs et dispersent sur le sol

La jarre remplie en pièces d’or évoque la réussite de la vie et suggère des idées de richesse et de prospérité

Cette mosaïque est exposée aujourd’hui au musée de Nabeul

La mosaïque de Poséidon

Ce pavement illustre le dieu Poséidon sauvant la nymphe Amymoné

Musée Nabeul متحف نابل

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée de Nabeul

La mosaïque de la source Hippocrène

Ce pavement a été trouvé dans une chambre de la maison dans l’aile Nord

Musée Nabeul متحف نابل

On y reconnaît l’épisode mythique du jaillissement de la source Hippocrène ou fontaine de cheval sous le sabot de Pégase, associé au bain des nymphes qui sont au nombre de trois : Hippocrène, Castalie et Pirèné

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée de Nabeul

La mosaïque de la fille de Danaos

Ce pavement a été trouvé dans une chambre de la maison dans l’aile Nord

Musée Nabeul متحف نابل

Il illustre la fille de Danaos presque nue repoussant un Satyre, qui d’après sons mythe, tenta de lui faire violence, alors qu’elle était en quête d’un point d’eau dans la plaine de Lerne

La scène se passe dans un paysage de type alexandrin où se dressent deux édifices quadrangulaires entourés de feuillage et dont l’un est surmonté d’une urne

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée de Nabeul

La mosaïque de Philoctète

Ce pavement illustre une scène dont l’interprétation est difficile, donc elle a donné plusieurs hypothèses :

Musée Nabeul متحف نابل

  • La scène a d’abord été identifiée à l’épisode mythique d’Apollon assistant à la remise, par le roi Eurypylos, de la souveraineté de la Lybie à la Nymphe Cyrène. Mais aujourd’hui cette hypothèse n’est plus acceptée
  • C’est une scène qui illustre l’épisode de Philoctète à Lemnos, recevant l’ambassade des Grecs qui sont en route pour la guerre de Troie. Ils furent contraints d’abandonner sur cette ile le héros, lorsqu’il fut blessé par l’une des ses flèches ou mordu par un serpent. Philoctète est représenté assis au centre du tableau, le corps à peine vetu d’une pardalide de Satyre. Sa main est ramenée au dessus de sa tête. Auprès de lui sont posés des arcs et le carquois que lui a légués Héraclès à la fin de sa vie. Au pied de Philoctète s’étend une nappe d’eau. Dans la partie gauche du tableau se trouve une femme nue (détruite), il s’agit sans doute de la Nymphe Chrysè maitresse de l’ile de Lemnos. Devant elle, assis un personnage fluvial muni d’une urne. A droite se trouve trois jeunes guerriers armés chacun d’une lance, mais portent des tenus différentes. Il s’agit évidement d’Ulysse, Diomède et Néoptolmène que les Grecs avaient envoyés auprès du héros

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée de Nabeul

La mosaïque de Bellérophon

Elle illustre les noces de Bellérophon et de Philonoé. Les époux de donnaient leur consentement en se joignant les mains (dextrarium junctio)

Musée Nabeul متحف نابل

Bellérophon apparaît buste nu en avant plan par rapport à son cheval ailé Pégase. Sa main droite est tendue pour joindre celle de son fiancée

Entre les deux époux, se trouve le père de Philonoé, le roi lobate reconnaissable au diadème qui ceint son front. C’est un personnage barbu, vêtu d’une longue robe et d’un manteau posé sur son épaule gauche

La jeune fiancée avance lentement vers la droite, toute enveloppée dans un voile jaune. Elle a sur sa tête une couronne orfévrée et gemmée

Deux serviteurs, un jeune garçon et une femme l’accompagnent. Derrière eux se trouvent deux personnages aujourd’hui détruits dans la mosaïque

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée de Nabeul

La mosaïque de Chrysès suppliant Agamemnon

Ce pavement illustre un schéma iconographique emprunté de l’Iliade. On voit Chrysès suppliant Agamemnon de lui rendre sa fille captive

Musée Nabeul متحف نابل

Agamemnon est figuré assis, majestueusement, dans la partie gauche du tableau. La tête ornée d’un bandeau et la main gauche munie d’un glaive. Il est vetu d’un costume militaire composé de deux tuniques portée l’une sur l’autre, d’une cuirasse et d’un manteau. Derrière lui se trouve un jeune homme nu (il peut être Achille). En arrière, on voit deux soldats armés d’un bouclier et d’une lance servant les gardes du corps du roi

Un homme d’âge mur, occupe le centre du tableau, il est vetu d’une toge laticlave. Il est demi-agenouillé devant le roi. Il s’agit évidement de Chrysès, le prêtre d’Apollon. De ses deux main, le personnage tient une sorte de serviette aux creux de laquelle sont déposés vraisemblablement de précieux cadeaux qu’il s’apprête à remettre au roi.

Il est accompagné de quatre personnes évidement des serviteurs des deux sexes, dont trois sont lourdement chargés par d’autres cadeaux : un grand chaudron en bronze, un cratère d’or, une vase ovoïde en bronze

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée de Nabeul

Sources

Splendeurs des mosaïques de Tunisie, Mohamed Yacoub

Leave a reply

Your email address will not be published.