Des mosaïques de Thuburbo Majus

Par Zaher Kammoun

Thuburbo Majus ou Henchir Kasbat en arabe est un site archéologique situé au nord de la Tunisie, à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Tunis, près de l’actuelle ville d’El Fahs. Le visiteur peut aujourd’hui voir plusieurs vestiges datés de l’époque romaine comme la maison de Neptune, le capitole, le forum, les thermes de l’été et de l’hiver, les temples…

Thuburbo Majus

Thuburbo Majus

Ces édifices ont donné plusieurs pavements de mosaïques qui sont aujourd’hui exposés au musée du Bardo. Voila quelques uns :

La mosaïque

Composition orthogonale d’étoiles, de médaillons avec un oiseau picorant une branche. Fin du 3ème siècle après J.C. Thuburbo Majus. Musée du Bardo

Musée Bardo متحف باردو

 

 

La mosaïque de combat de Thésée et du Minotaure de Thuburbo Majus

Ce pavement date de la fin du 3ème  siècle après J.C

Il illustre une labyrinthe symbolisée par un dédale géométrique qu’entourent des éléments d’architecture suggérant l’enceinte extérieure et les portes d’accès d’un édifice décrit par Pline l’Ancien

متحف باردو Musée du Bardo

Au centre de la mosaïque, un petit tableau représente le réduit où Thésée est en train de tuer Minotaure. Le héros, dont la tête est diadémée, presse, à l’aide de son genou, le flanc du monstre de Crète qu’il tient à sa merci, à demi agenouillé

متحف باردو Musée du Bardo

De sa main gauche il a saisi l’un des cornes de son adversaire, et de la droite il tient un bâton et s’apprête à lui asséner un coup fatal

Quelques débris humais sont éparpillés sur le sol

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée du Bardo

La mosaïque des oiseaux de Thuburbo Majus 

Des cercles et des hexagones meublés par un fleuron, perdrix, canard, pintade ou échassier picorant une petite plante. Début du 3ème siècle après J.C. Musée du Bardo

Musée Bardo متحف باردو

La mosaïque des oiseaux de Thuburbo Majus 

Pies, canards et perdrix dans un décor fleuri. 3ème siècle après J.C. Musée du Bardo

Musée Bardo متحف باردو

La Mosaïque funéraire d’Arifridos

Cette mosaïque pavait avant une tombe abritant la sépulture d’un certain Arifridos. Il était inhumé dans la nef latérale de l’église de Thuburbo Majus. Son nom répondait à un nom goth

Les spécialistes ont  supposé qu’Arifridos avait été un officier vandale qui s’est fait inhumer à cette église avec ses habits et ses bijoux

متحف باردو Musée Bardo

La mosaïque de fond de bassin de Thuburbo Majus

Cette mosaïque datée du 3ème siècle après J.C a été trouvée à  dans la maison de Neptune

متحف باردو Musée Bardo

Elle illustre la tête du dieu Océan entourée par des monstres marins apportés par de Néréides mais aussi par des motifs de type Xenia (nature morte)  comme des artichauts, des oiseaux captifs et des paniers pleins de fruits

Ce bassin est exposé aujourd’hui au musée du Bardo

La mosaïque des amours du dieu du vin de Thuburbo Majus

Ce pavement date du 4ème siècle après J.C

متحف باردو Musée Bardo

Il est divisé en trois registres :

  • Le registre supérieur montre Dionysos complètement nu, un cratère à la main, est demi-étendu sur une peau de panthère, à l’ombre d’un cep de vigne chargé de grappes. A coté de lui, assise Ariane, le corps vu de dos et la tête de profil. Elle porte une ample draperie qui glisse le long de son torse et ne recouvre que les jambes
  • Le deuxième registre, montre un personnage barbu, demi étendu. Il a saisi un cratère que lui tend un Satyre
  • Le dernier registre, montre des Bacchantes qui animent une fête en frappant sur des tambourins et en exécutant une danse à laquelle prennent part des Satyres et un dieu Pan

Ce pavement est exposé au musée du Bardo

La mosaïque de Vénus de Thuburbo Majus

Ce pavement date de la fin du 2ème   siècle ou du début du 3ème après J.C

Vénus nue est placée au centre du pavement, à l’intérieur d’un petit médaillon qu’entourent d’autres compartiments occupés par divers motifs se rapportant aux spectacles de l’amphithéâtre

متحف باردو Musée du Bardo

Vénus s’appuie sur une colonne autour de laquelle s’enroule un dauphin et étend la main vers son pied levé pour détaché son sandale

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée du Bardo

La mosaïque de Vénus de Thuburbo Majus

La déesse Vénus nimbée sur un char tiré par des Amours. 4 ème siècle après J.C. Musée du Bardo

Musée du Bardo متحف باردو

La mosaïque des animaux de Thuburbo Majus

Cette mosaïque date de la deuxième moitié du 4ème siècle après J.C

Elle consiste probablement en un catalogue des bêtes exhibées dans l’arène d’un amphithéâtre, lors d’un spectacle offert par un riche personnage

Parmi les animaux présents : des sangliers, des taureaux, des ours, des chevaux, des lions, des dindons, des antilopes, des cerfs, des léopards…

Cette mosaïque est exposée aujourd’hui au musée du Bardo

La mosaïque de Thuburbo Majus

Cette mosaïque date de la deuxième moitié du 3ème siècle après J.C

Musée Bardo متحف باردو

Elle servait comme décor à divers compartiments contenant des motifs d’amphithéâtre et dans lequel a été encastré, sans doute à une date postérieure, un tableau carré où figure Diane chasseresse chevauchant un daim au galop

La mosaïque présente aussi le dieu Mars et un personnage nu

Ce tableau est exposé aujourd’hui au musée du Bardo

La mosaïque de combat

Cette mosaïque date de la fin du 3ème siècle après J.C

Elle montre un spectacle semblable à un combat de boxe moderne. Deux pugilistes nus, les mains protégées par des cestes, acharnés l’un contre l’autre. Celui du gauche à l’air plus âgé (d’après les traits de son visage barbu). Recroquevillé sur lui-même et déjà vaincu, il semble chercher à se défendre. De sa tempe blessée, coule du sang

متحف باردو musée Bardo

Le deuxième s’avance vers lui et s’apprête à lui donner le coup de grâce

Cette mosaïque est exposée aujourd’hui au musée du Bardo

La mosaïque du poète 

Ce pavement date du temps du Marc Aurèle (161-180) après J.C

متحف باردو Musée Bardo

Un dramaturge grec peut être Ménandre, occupe un petit tableau carré, placé au centre d’un décor végétal  de style ‘’fleuri’’. C’est un homme assis sur un simple tronc d’arbre et vêtu d’une ample draperie qui ne lui recouvre que partiellement le buste. Sa tête est ceinte d’une couronne de feuillage.

Il ramène la main droite sous le menton et tient de la main gauche un parchemin. Il fixe ce parchemin avec ses yeux comme si il est en réflexion profonde

Ce tableau est exposé aujourd’hui au musée du Bardo

La mosaïque des animaux aux pattes liées

Pavement de salle à manger orné de xenia: animaux aux pattes liées, figurés en couple ou isolés

Aux angles, masques de Satyres et de Bacchantes

3 ème siècle après J.C. Musée du Bardo

Musée du Bardo متحف باردو

La mosaïque de chasse

Cette mosaïque remonte au début du 4ème siècle après J.C

Musée Bardo متحف باردو

Elle présente deux registres : deux jeunes aristocrates poursuivent en rase campagne le lièvre à cheval. Au dessus d’eux, sont inscrits deux noms : Narcissus et Pallas Junior qui peuvent être les noms des jeunes ou des chevaux

Ils sont accompagnés de veneurs et d’une chienne dénommée Sagitta et surnommée pernicies leporum (fléau des lièvres)

Ce tableau est exposé aujourd’hui au musée du Bardo

Scènes de pêche 

3ème siècle après J.C. Maison de Neptune. Musée du Bardo

متحف باردو Musée Bardo

  • Décor compartimenté par une guirlande de laurier avec des cratères et des coquilles. Début du 4ème siècle. Maison dite de Nicentius. Musée du Bardo

Musée du Bardo متحف باردو

  • Composition orthogonale d'étoiles, de médaillons avec un oiseau picorant une branche. Fin du 3ème siècle. Musée du Bardo

Musée du Bardo متحف باردو

Sources 

Splendeurs de mosaïques de Tunisie, Mohamed Yacoub

Les Vandales et la culture de l'Afrique - Emprises mutuelles, développements indépendants et conséquences universelles, Dr. Ralf Bockmann

Peuplement et langues dans l’espace mosellan de la fin de l’antiquité à l’époque carolingienne

Les vandales de l’Afrique Christian Courtois

Leave a reply

Your email address will not be published.