Les jeux athlétiques et le pugilat  dans la mosaïque romaine en Tunisie

Par Zaher Kammoun

Les spectacles d’athlétisme étaient importés de Grèce par les romains en Afrique romaine. Plusieurs pavements montrant ce thème ont été trouvés en Tunisie : Gightis, Utique, Thyna, Thuburbo Majus… Voila quelques uns:

La mosaïque de Thyna

Cette mosaïque trouvée à Thyna (Sfax) dans le caldarium des grands thermes date du 3ème siècle après J.C. Elle montre des phases successives d’un spectacle de lutte.

Musée de Sfax متحف صفاقس

Cette mosaïque est constituée de 3 registres :

Dans le premier registre, une palme et deux couronnes végétales sont placées sur une table à pieds finement sculptées : ce sont les prix attribués aux vainqueurs

Le deuxième registre montre 4 athlètes musclés. Deux de ces athlètes sont déjà en action

Le troisième registre montre 4 autres athlètes qui font la lutte deux à deux

Cette mosaïque est exposée aujourd’hui au musée archéologique de Sfax

La mosaïque de Thuburbo Majus

Cette mosaïque datée de la fin du 3ème siècle après J.C  a été trouvée à Thubrbo Majus

Elle montre un spectacle semblable à un combat de boxe moderne. Deux pugilistes nus, les mains protégées par des cestes, acharnés l’un contre l’autre. Celui du gauche à l’air plus âgé (d’après les traits de son visage barbu). Recroquevillé sur lui-même et déjà vaincu, il semble chercher à se défendre. De sa tempe blessée, coule du sang

متحف باردو musée Bardo

Le deuxième s’avance vers lui et s’apprête à lui donner le coup de grâce

Cette mosaïque est exposée aujourd’hui au musée du Bardo

La mosaïque de la table des prix de Bou Argoub 

C’est un pavement représentant une table de prix. Fin du 3ème siècle, début du 4ème siècle après J.C. Bou Argoub. Musée du Bardo

متحف باردو Musée Bardo

La mosaïque du Talh à Gafsa

C’est une grande mosaïque trouvée dans la région du Talh à Gafsa. Elle est datée du 4ème siècle après J.C

Musée Gafsa متحف قفصة

Cette mosaïque montre les diverses compétitions et les scènes de remise des prix aux vainqueurs. Les scènes sont réparties en plusieurs registres séparés par des bandes de terre étroites

La première compétition est la course à pied : elle présente deux scènes dans le registre supérieur : à gauche on voit un groupe de concurrents nus, la tête sommée d’un toupet caractéristique des athlètes professionnels, alignés derrière une barrière, dans l’attente du signal du départ qu’un arbitre s’apprête à donner à l’aide d’une longue baguette. La scène de droite rapporte la phase qui vient immédiatement après : deux coureurs en pleine course

Quatre épreuves sont figurées au 3 ème registre : à gauche le saut en longueur, après on voit le lancer du disque, puis la scène de pugilat où deux gaillards s’acharnent au combat. Ils ont les mains protégés de gants. Celui du gauche est sévèrement blessé à la tete d’où coule du sang. Un arbitre se penche vers les deux pour mieux surveiller le déroulement du combat. L’extrémité droite est occupée par une épreuve de lutte  mettent aux prises deux athlètes. Près des deux athlètes se trouve l’arbitre qui se prépare pour arrêter le combat et désigner le vainqueur

Musée Gafsa متحف قفصة

Le registre inférieur montre deux autres compétitions : le pancrace qui est une combinaison entre le pugilat et le boxe et la course en armes et au flambeau

Au coté des compétitions, le mosaïste a représenté des scènes de remise de prix aux vainqueurs sur deux registres :

Au milieu du deuxième registre, on assiste au couronnement d’un athlète par deux personnages. La scène se déroule en présence d’un trompettiste et d’un homme en toge. De part et d’autre de cette scène, apparaissent d’autres athlètes vainqueurs qui ont déjà reçu leurs récompenses : sacs d’argent, vases en bronze et palmes

Le registre inférieur montre d’autres prix qui vont être remis à divers concurrents par le même personnage en toge accompagné du même trompettiste : ce sont 4 sacs d’argent posés sur une table et portant chacun le chiffre XXV indiquant la somme qu’il contient, deux piles de trois couronnes chacune et de nombreuses palmes dressées dans un grand vase. Trois concurrents ont déjà été récompensés et figurant paradant dans la partie gauche du registre, tout en exhibant les prix qu’ils ont reçus

Sources

  • Splendeurs des mosaïques de Tunisie, Mohamed Yacoub
  • Guide du musée de Sfax, Mohamed Yacoub
  • Les merveilles du musée du Bardo, Mohamed Yacoub
  • Peinture de pierres, les mosaïques du musée du Bardo, Mohamed Yacoub

Leave a reply

Your email address will not be published.