Vénus dans la mosaïque romaine en Tunisie

Par Zaher Kammoun

Vénus est la déesse de l’amour, de la séduction et de la beauté dans la mythologie romaine. Elle est l’équivalent de la déesse grecque, Aphrodite et à l’étrusque Turan.

Plusieurs pavements illustrant Vénus ont été découverts en Tunisie

La mosaïque de Vénus de Sousse

Dans une partie supérieure, Vénus dans une coquille entourée d’Amours, désignés par des noms et portés par des dauphins

Dans la partie inférieure, quatre barques montées chacune par deux pêcheurs. Ceux des deux barques du milieu tirent un filet rempli de poissons, les autres pêchent à la ligne

Fin du 3ème siècle après J.C, maison romaine, mosaïque pariétale d’une piscine, Sousse, Musée de Sousse

La mosaïque de Vénus de Bulla Regia

Ce pavement encore in situ dans une maison souterraine de Bulla Regia est daté de la deuxième moitié du 3ème siècle après J.C

Bulla Regia بلاريجيا

Le pavement présente une personne identifiée au début à Amphitrite mais aujourd’hui elle est identifiée comme Vénus.

Deux petits génies ailés voltigeant autour d’elle, s’apprêtent à poser une couronne végétale au dessus de sa tête qu’entoure un nimbe

Deux autres amours montés sur des dauphins, lui apportent, l’un une boite de bijoux et l’autre un miroir

Au pied de la déesse, s’étend un  paysage marin avec des poissons

La mosaïque de Vénus de Carthage

Ce pavement attribué au début du 4ème siècle après J.C est trouvé à Carthage

La déesse Vénus est flanquée de deux groupes de trois naines montées sur des barques

Musée Bardo متحف باردو

Une draperie, rouge et bleue, posée sur l’épaule gauche de Vénus, lui recouvre le dos et la jambe droite. Le reste de son corps est entièrement dévoilé. Elle porte aux avant bras et aux poignets des bracelets d’or. Des anneaux du même métal ornent ses pieds. Une abondante chevelure noire encadre son visage. Aux oreilles s’attachent des pendants brillants et autour du cou s’étale un large collier d’or bordé de perles et d’émaux. Des deux mains, Vénus tient une couronne d’or qu’elle s’apprête à poser sur sa tête. Cette couronne est ornée de trois rangées de perles au milieu desquelles brille un gros cabochon de couleur bleue

La déesse est assise sur un dais qui est formé de quatre colonnes rouges à chapiteaux corinthiens et coiffé d’une coupole. A l’intérieur, on distingue un voile noir sur lequel se détache le dossier d’un trône orné de plaques incrustées, diversement colorées

Les deux barques, qui se dirigent vers l’ilot, ont la coque décorée de deux écussons verts, bordés de bleu

Les deux groupes de naines adoptent des attitudes symétriques. Deux parmi celles qui occupent la barque de gauche exécutent un pas de danse au son d’une flute dans laquelle souffle la troisième. Ces créatures portent des tuniques  de couleur jaune, verte ou rose rehaussée d’ornements divers

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée du Bardo

La mosaïque de Vénus à sa toilette de Carthage

Ce pavement de Carthage date de la fin  du 4ème ou du début du 5ème siècle après J.C

On voit au milieu d’une surface marine où évoluent des navires, des pêcheurs, des baigneurs  et divers poissons, un ilot rocheux ou se dresse un château fortifié muni de tourelles

Musée Bardo متحف باردو

Dan la partie inférieure du pavement, on  voit Vénus assise dans une coquille de grandes dimensions que soutiennent deux tritons

La déesse, le corps à moitié nue est occupé à sa toilette. D’une main elle tord sa chevelure et, de l’autre élève un miroir au niveau de son visage. Les angles de la mosaïque sont occupés par les Quatre Vents en buste, soufflant dans d’énormes conques

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée du Bardo

La mosaïque d’Ellès

Ce pavement daté du début du 4ème siècle après J.C est trouvé à Ellès (Ulules) au Nord Ouest de la Tunisie

C’est une scène de couronnement de la déesse Vénus. Cette scène ne se fait pas comme d’habitude dans un milieu marin mais dans la terre ferme.

Musée Bardo متحف باردو

Vénus occupe le centre du pavement, elle porte sur ses épaules un manteau pourpre.ses deux jambes endommagées ont été restaurées dans l’antiquité de façon tout à fait maladroite. Au dessus de la masse des ses cheveux noirs, a été posé un diadème en demi-lune. Ses yeux sont fardés par le Khôl. Elle porte dans sa main droite une rose

Vénus est encadrée par deux centauresses qui, d’un même geste portent au dessus de sa tête une couronne orfévrée et une guirlande de feuillage. Ces deux personnes ont un torse de femme et un poitrail de cheval

Aux pieds de ces diverses figures, croissent quatre plants d’acanthe chargés de boutons de roses et au dessus de leur tête se lit une inscription : Polystefanus rationis est Archeus

Le reste de cette mosaïque est divisée en une série de carrés, à l’intérieur desquels une tresse dessine un octogone qu’occupe une couronne de laurier

Les deux carrés en haut et aux coins illustrent deux chevaux qui s’appellent Amazonius et Titonius. Derrière Titonius se trouve une palme symbole de victoire

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée du Bardo

La mosaïque de Vénus de Lemta

Ce pavement daté de la fin du 2ème   siècle ou du début du 3ème après J.C a été trouvé à Lemta (l’antique Lepti Minus)

Il est formé d’un décor marin ou sont réparties quatre scènes disposées le long des quatre cotés. La scène principale montre Vénus nue, debout sur un ilot, le corps déhanché à droite, tordant des deux mains les longues mèches ondulées de sa chevelure. Deux petits génies ailés lui présentent un miroir et un coffret de bijoux

Musée Lemta متحف لمطة

Les trois autres scènes montent des amours qui s’adonnent à diverses scènes de pêche

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée de Lemta

La mosaïque de Vénus de Thuburbo Majus

Ce pavement daté de la fin du 2ème   siècle ou du début du 3ème après J.C a été trouvé à Thuburbo Majus

Vénus nue est placée au centre du pavement, à l’intérieur d’un petit médaillon qu’entourent d’autres compartiments occupés par divers motifs se rapportant aux spectacles de l’amphithéâtre

متحف باردو Musée du Bardo

Vénus s’appuie sur une colonne autour de laquelle s’enroule un dauphin et étend la main vers son pied levé pour détaché son sandale

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée du Bardo

La mosaïque de Vénus de Thuburbo Majus

La déesse Vénus nimbée sur un char tiré par des Amours. 4 ème siècle après J.C. Thuburbo Majus. Musée du Bardo

Musée du Bardo متحف باردو

La mosaïque de Vénus de Makthar

Ce pavement en forme d’abside  et trouvé à Makthar et daté autour de 200  après J.C

Vénus qui achève de se déshabiller, pour aller au bain, est figurée appuyée à un arbrisseau

Musée de Makthar متحف مكثر

De part et d’autre de la déesse, deux amours lui apportent des roses

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée de Makthar

La mosaïque de Vénus de Thyna

Ce pavement daté du 3ème après J.C a été trouvé à Thyna à Sfax

img_1354

Vénus est en train de châtier un amour avec un rameau végétal au milieu d’une jonchée. Elle s’appuie à une  colonne. Son buste est entièrement dénudé

Vénus a été présentée dans un décor de jonchée, agrémenté par des guirlandes et des corbeilles remplies de fleurs. Dans le reste du champ, on peut voir d'autre petits génies ailés qui chassent des oiseaux, cueillent des fleurs et même ils jouent une scène de comédie, le visage caché par un masque. l'un d'eux est occupé de transpercer, à l'aide d'une lance, un caméléon, symbole du mauvais oeil

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée archéologique de Sfax

La mosaïque de Vénus de la maison d'Africa d'el Jem

Ce pavement est encore in situ dans la maison d'Africa au musée d'el Jem

Il illustre la naissance de Vénus ''à la Boticelli'' accompagnée de dauphins et de poissons

Musée el Jem متحف الجم

La mosaïque de Vénus d’Utique

Cette mosaïque de seuil datée de la fin du 2ème ou du début du 3ème siècle après J.C a été trouvée à Utique (Bizerte)

Vénus ici, le corps à moitié nu, est représentée assise sur un rocher, la main droite levée dans un geste de remontrance à trois Amours qui jouent avec son voile

musee-du-bardo-4

A droite du tableau, se trouve une colonne autour de laquelle s’enroule un arbre dépourvu de feuilles, évoquant un paysage idéalisé de type alexandrin

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée du Bardo

La mosaïque de Vénus à sa toilette d’el Jem

Ce pavement daté du 3ème siècle après J.C a été trouvé à  el Jem

Musée de Sousse متحف سوسة

Au centre, est illustrée Vénus marine à sa toilette, servie par deux Amours et, aux angles se trouvent deux bustes de femmes symbolisant les Saisons

Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée de Sousse

Mosaïque de triomphe de Vénus de Sbeitla

Ce pavement illustre le triomphe de Vénus. Il date de la fin du 4ème siècle après J.C  ou plus tard.

Musée de Sbeitla

Musée Sbeitla متحف سبيطلة

La mosaïque de Vénus de Gafsa 

Vénus à la pêche avec des amours pêcheurs. Début du 4ème siècle après J.C. Baten Zammour Talh. Musée de Gafsa

Musée Gafsa متحف قفصة

Musée Gafsa متحف قفصة

Vénus

Sources

  • Splendeurs des mosaïques de Tunisie, Mohamed Yacoub
  • Guide du musée de Sfax, Mohamed Yacoub
  • La mosaïque et la mer, les éditions de la méditerranée, Alif
  • Peinture de pierres, les mosaïques du musée du Bardo, Mohamed Yacoub

Leave a reply

Your email address will not be published.