La mosaïque de Sorothus

Par Zaher Kammoun

Cette mosaïque a été découverte à Sousse dans une belle maison de la fin du 2ème siècle après J.C appartenant à un riche qui s’appelle Sorothus. Sa fortune est due essentiellement à l’élevage des chevaux.

Musée de Sousse متحف سوسة

La mosaïque de Sorothus

Le pavement était au début presque intact mais malheureusement il a été détruit au cours des bombardements de la deuxième guerre mondiale et ne reste que quelques fragments

La mosaïque présente un paysage ou se dresse au centre un site montagneux dénudé. Au pied des rochers coule une source ou viennent s’abreuvoir une vache et une chèvre

En avant plan du tableau, se trouve une vaste prairie ou évoluent en liberté les chevaux d’un haras. Un reconnaît une jument qui lèche un étalon, une autre qui s’apprête à allaiter, une troisième broutant paisiblement suivie par son poulain et une quatrième accompagnée par un poulain qui se gratte l’une des pattes postérieures

Dans les angles du tableau se trouvent quatre médaillons dont deux sont exposés aujourd’hui.

Chaque médaillon présente des chevaux de course vainqueurs affrontés de part et d’autre d’un palmier (symbole de la victoire). Les chevaux s’appellent Amor et DominatorAdorandus et Crinitus

Cette mosaïque est exposée aujourd’hui au musée de Sousse

Sources

  • Sousse : la domus de Sorothus et ses mosaïques  suivi d’une note additionnelle par M. Henri Lavagne
  • Splendeurs des mosaïques en Tunisie, Mohamed Yacoub
  • http://www.soussemuseum.tn/
  • Sousse, l’antique Hadrumetum, Néji Djelloul

1 Comment

  1. Pingback : Zaher Kammoun » » Les demeures privées romaines de Sousse

Leave a reply

Your email address will not be published.