La musique pendant la période punique et romaine en Tunisie

Par Zaher Kammoun

La musique est connue en Tunisie depuis l’antiquité. Les  archéologues ont trouvé un matériel très précieux qui a permis de tirer plusieurs informations sur le monde de la musique Tunisienne

La période punique

Dans le monde punique en Tunisie, la musique était présente dans le palais et le temple

On trouve des témoignages de la musique sur les figurines de terre cuite comme la figurine de la joueuse au tympanon très répandue dans le monde punique. On a trouvé des exemplaires à Carthage et à Kerkouane…

Parmi les instruments de musique utilisés par les puniques : le tympanon, les cymbales, la double flute, la lyre, le tambourin

Des cymbales intactes en métal sont aujourd’hui exposées au musée du Bardo et au musée de Kerkouane

La période romaine

Avec l’arrivée des romains après la chute de Carthage en 146 avant J.C, la musique prenait plus d’importance. Le mot musique ou musica avait à l’époque ancienne une signification plus vaste qu’aujourd’hui : elle englobait aussi la dance et la poésie

La musique avait un caractère rituel, cérémonial, spectaculaire et elle occupait une place importante dans la vie publique et privée des villes

L’art musical était lié à la mythologie romaine. Il est attribué aux Muses, aux mythes d’Orphée (il était poète et musicien. Il apparaît généralement assis sur un rocher au pied d’un arbre entouré par divers animaux superposés en rangs parallèles, dont l’attitude recueillie indique qu’ils sont sous le charme de sa musique ) et d’Arion (Arion est un poète lyrique et joueur de lyre), à Apollon et au culte dionysiaque

Article: Mythes et légendes inspirés par la musique dans la mosaïque romaine en Tunisie

La musique romaine est un mélange de musique grecque, étrusque, alexandrine et orientale. Elle était pratiquée dans plusieurs cadres : pendant les offrandes et les sacrifices, pendant la célébration des jeux romains, le 1er Mars pour célébrer la cérémonie dite de lustration des armes (armilustrium), le 23 Mars pour célébrer la cérémonie des trompettes de guerre (tubilustrum), la musique contribuait aussi au dressage des animaux dans les amphithéâtres

La mosaïque romaine a permis de créer un inventaire d’instruments de musique classés selon des catégories:

  • Les instruments à cordes : la cithare, la lyre, la mandoline
  • Les instruments à vent : la flute (appelée Tibia par les latins), la double flute, la syrinx ou la flute de Pan, la trompette droite (tuba, utilisée surtout dans les circonstances militaires mais elle était trouvée pendant les spectacles d’amphithéâtres, de cirque et des jeux athlétiques), l’orgue, la cornemuse
  • Les instruments à percussion : le tambourin (tympanum), les crotales (crotali), les cymbales (cymabala), les petits tambourins à panse arrondie et percutés par des baguettes

Mais aussi on trouve dans la mosaïque romaine en Tunisie, les danseurs et les danseuses mimes

Voila maintenant quelques pavements de mosaïque de la Tunisie romaine représentant des instruments de musique:

La mosaïque de la victoire d’Apollon dans la lutte musicale d’el Jem

On voit ici une cithare et une double flûte

متحف باردو Musée Bardo

La mosaïque des  bustes des neuf Muses d’el Jem

Musée el Jem متحف الجم

La mosaïque des  bustes des neuf Muses d’el Jem

متحف باردو Musée Bardo

La mosaïque de xenia de la Chebba

On voit ici Arion et Orphée

متحف باردو Musée Bardo

La mosaïque d’Arion de Thyna

Arion joue à la lyre

متحف صفاقس Musée Sfax

La mosaïque d’Orphée charmant des animaux d’Oudhna

متحف باردو Musée Bardo

La mosaïque d’Orphée charmant des animaux d’el Jem

Musée el Jem متحف الجم

La mosaïque d’Orphée charmant des animaux de Bararus (Rougga) 

musee-mahdia

La mosaïque d'Apollon de Sousse 

La mosaïque d’Ulysse de Dougga

On voit sur ce pavement la lyre et la double flûte

متحف باردو Musée Bardo

La dalle tombale d’un couple de païens de Thyna

On voit ici la cithare

Musée Sfax متحف صقاقس

La mosaïque de la famille des Laberi d'Oudhna 

On voit ici un berger jouant de la flûte

musée Bardo متحف باردو

Le pavement

Détail

La mosaïque de procession dionysiaque d’el Jem

On voit ici le tambourin

Musée el Jem متحف الجم

La mosaïque du cortège Dionysiaque d’el Jem

On voit ici le tambourin

Musée el Jem متحف الجم

La mosaïque des 24 convives de Carthage

La mosaïque des 24 convives de Carthage

On voit ici le syrinx (au centre du pavement)

musée Bardo متحف باردو

La mosaïque du cirque de Gafsa

On voit ici la cornemuse

متحف باردو musée Bardo

Le pavement

Détail

La mosaïque du Talh à Gafsa

On voit ici un trompettiste

Musée Gafsa متحف قفصة

Musée Gafsa متحف قفصة

La mosaïque du cortège triomphal de Dionysos de Sousse

A gauche, se trouve une bacchante qui frappe sur un tambourin et qui danse

Musée de Sousse متحف سوسة

Sources

  • Carthage, les lettres et les arts, M’hamed Hassine Fantar
  • الحرف و الصورة في عالم قرطاج, محمد حسين فنطر
  • Carthage, la cité punique, M’hamed Hassine Fantar
  • La musique à travers la mosaïque romaine, Saida Ben Mansour

Leave a reply

Your email address will not be published.