Les lieux de culte et les nécropoles romaines en Tunisie

Par Zaher Kammoun

Plusieurs lieux de culte et nécropoles romaines  ont été trouvés en Tunisie

Sanctuaires et temples  

Chaque ville romaine possède plusieurs temples et sanctuaires, le temple est formé d’une salle qui abrite la statue du culte (naos, cella), haussée sur une plateforme artificielle (podium) et précédée d’un vestibule ouvert entre les colonnes de la façade et la porte de la cella (pronaos)

Le temple principal est le capitole dédié aux tris divinités : Jupiter, Minerve et Junon. Le capitole se dresse au centre de la ville dans la zone la plus haute, près du capitole on peut trouver de petits temples dédiés aux autres divinités. Pour identifier un capitole il faut avoir ses critères :

  • Une dédicace à la triade capitoline : Jupiter Optimus Maximus, Juno Regina et Minerva (et, ou)
  • Existence des statues de culte de ces divinités
  •  Un plan architectural rappelant le temple romain : un temple sur podium auquel on parvient par un escalier, la cella est précédée par un pronaos à colonnade
  •  Une cella capable de contenir les statues des trois divinités
  • Une situation dominante surtout au centre de la ville

En Tunisie on trouve des capitoles à Dougga, Sbeitla, Thuburbo Maius, Althiburos…

Pour les temples dédiés aux divinités africaines,  ils possèdent une architecture punico-numide: une cour à ciel ouvert entouré de portiques, au fond de laquelle se trouvent des cellae qui sont généralement au nombre de trois, exemple : le temple de Saturne Baal Hamoun de Dougga

D’autres temples étaient dédiés aux dieux de l’Egypte et de l’Orient comme Isis, Sérapis, Cybèle, Attis, Atargatis, Mithra

Les capitoles de la Tunisie

Le capitole de Dougga

Dougga Thugga

Dougga

Le capitole de Pheradi Maius

Pheradi Maius

Le capitole de Thuburbo Majus

Thuburbo Majus

Le capitole d’Oudhna

Capitole Oudhna

Le capitole de Sbeitla

Capitole Sbeitla

Le capitole de Tubernuc

Tubernuc عين طبرنق

Le capitole d’Haidra

Haïdra haidra حيدرة

Le capitole de Gigthis

Boughrara Gigthis Gigthi جكتيس جكطيس بوغرارة

Le capitole d’Althiburos

Althiburos el Mdeina التبيروس المدينة

Voila quelques exemples de lieux de culte en Tunisie:

Le grand temple de Gigthis

Boughrara Gigthis Gigthi جكتيس جكطيس بوغرارة

Le temple pour empereur de Gigthis

Boughrara Gigthis Gigthi جكتيس جكطيس بوغرارة

Le temple d’Esculape de Gigthis

Boughrara Gigthis Gigthi جكتيس جكطيس بوغرارة

Le temple de mercure de Gigthis

Boughrara Gigthis Gigthi جكتيس جكطيس بوغرارة

Le temple de Liber Pater de Gigthis

Boughrara Gigthis Gigthi جكتيس جكطيس بوغرارة

Le temple d’Hercule de Gigthis

Boughrara Gigthis Gigthi جكتيس جكطيس بوغرارة

Le temple de la Concorde Panthée de Gigthis

Boughrara Gigthis Gigthi جكتيس جكطيس بوغرارة

Le sanctuaire d’Apollon de Gigthis

Boughrara Gigthis Gigthi جكتيس جكطيس بوغرارة

Le temple de mercure de Dougga 

Dougga Thugga

Sanctuaire de Junon Caelstis de Dougga 

Dougga Thugga

Temple de Baal Hammon Saturne de Dougga

Dougga دقة

Les temples de la Concorde, de Frugifer et de Liber Pater de Dougga

dougga دقة

Temple de Tellus de Dougga

Dougga Thugga

Le temple de la Piété Auguste de Dougga

Dougga Thugga

Le temple de Fortune Auguste, Vénus Concorde et Mercure Auguste de Dougga

dougga دقة

Temple de Neptune de Dougga?

Dougga دقة

Le temple anonyme de Dougga

Dougga دقة

Temple de Minerve de Dougga

Dougga دقة

Le temple des eaux de Zaghouan

Le temple des eaux Zaghouan

Le temple des eaux

Le petit temple des eaux de Zaghouan

Temple Zaghouan

Temple d’Apollon  de Musti

Musti Mustis

Temple de Pluton de Musti

Musti

Le sanctuaire de Baal de Thuburbo Majus

Thuburbo Majus

Le sanctuaire de Caelestis de Thuburbo Majus

Thuburbo Majus

Le temple de Mercure de Thuburbo Majus

Thuburbo Majus

Le temple d’Apollon de Bulla Regia

Bulla Regia بلا ريجيا

Les monuments funéraires

Dans chaque cité romaine, on trouve la cité des morts : les nécropoles

Au cours des deux premiers siècles de l’ère chrétienne, les sépultures étaient signalées par des cippes et des stèles. Les cippes avaient une forme rectangulaire, polygonale, ou demi cylindriques et portaient des décors   de feuillages, de fruits et de fleurs.

Les stèles étaient ornées du portrait du défunt et avaient un but de conserver sa mémoire. Après les romains changeaient les ornementations sur les stèles, ils utilisaient seulement des épitaphes  précisant le nom et l’âge du défunt. Mais plusieurs tombes étaient sans signalisation.

Vers la fin du 3ème siècle, l’incinération est arrêtée, et on commence l’inhumation des morts. Donc les cippes et les urnes sont remplacés par les sarcophages.

Seuls les bourgeois peuvent utiliser les sarcophages en marbre comme elles étaient importées de l’Asie mineure, de la Grèce et de l’Italie

La plupart des romains utilisaient des tombes à ciste, des tombes en pierre ou des tombes à caisson

Les romains édifiaient des sépultures monumentales comme le mausolée de Kasserine

Le mobilier funéraire était réduit par rapport au mobilier funéraire punique, il se limitait à une lampe, quelques poteries et parfois quelques statuettes protectrices

Pendant la période chrétienne, les romains importaient des sarcophages chrétiens de l’Italie

Voila quelques nécropoles romaines de la Tunisie 

L’hypogée de Dougga

L'hypogée

L’hypogée de Dougga

Le mausolée des Flavii de Cilium

Mausolée des Flavii Cilium

Le mausolée des Petronii de Cilium

Cilium (3)

Le mausolée carré d’Haidra

Haïdra haidra حيدرة

Le mausolée tétrastyle d’Haidra

Haïdra haidra حيدرة

Le mausolée hexagonal d’Haidra

Haïdra haidra حيدرة

Le mausolée de Thyna

Thyna طينة

Nécropole el Ain Sfax

Cimetière el Ain Sfax

Sources

  • Villes et structures urbaines de la province romaine d’Afrique, Ammar Mahjoubi

Leave a reply

Your email address will not be published.