Des mausolées puniques de la Tunisie

Par Zaher Kammoun

Pendant la période punique plusieurs mausolées étaient édifiés en Tunisie. Voila une petite liste des ces monuments prestigieux :

Le mausolée libyco-punique de Dougga à Béja

Le mausolée libyco-punique de Dougga ou le mausolée d’Atban est l’un des principaux monuments du site archéologique de Dougga classé dans la liste du patrimoine mondial UNESCO à partir de 1997

Dougga

Le mausolée libyco-punique

Ce mausolée date du milieu ou de la seconde moitié du 2ème siècle avant J.C

En  1842, le consul général Britannique en Tunisie a détruit le mausolée pour arracher une inscription bilingue (punique et libyque) royale exposée aujourd’hui au British Museum.

Heureusement, le monument a été reconstruit et restauré entre 1908 et 1910

D’architecture numide, ce monument a une hauteur de 21 m sur trois étages. On y accède par un piédestal de cinq marches. Au premier étage, on trouve la salle funéraire

Le second étage est constitué d’une colonnade ayant la forme d’un temple, les colonnes engagées flanquant chaque côté étant d’ordre ionique.

Le dernier étage se termine par une pyramide. Plusieurs sculptures ornent ce niveau : quatre cavaliers et un lion assis au sommet de la pyramide

L’inscription arrachée présente le texte suivant :

« Voici l’équipe de Atban, fils de Iepmatah, fils de Palou : les constructeurs en pierres Aborsh, fils de Abdashtart Mengy, fils de Oursken ; Zamar, fils de Atban, fils de Iematah, fils de Palou ; et parmi les gens de sa maison, Zezy, Temen et Oursken ; les menuisiers Mesdel, fils de Nenpsen et Anken, fils de Ashy ; les forgerons Shepet, fils de Bilel et Pepy, fils de Beby. »

Le mausolée de Makthar à Séliana

C’est un  mausolée pyramidal de type punicisant, se rapprochant du mausolée d’Atban à Dougga

Maktahr Mactaris

Le mausolée de Makthar

Le mausolée de Makthar vu par Charles Lallemand

Sfaiet Ben Mekki, Henchir Dourat, UCULLA :

Ce site se trouve à Mjez el Beb à Béja, il s’étend sur 20ha. Dans ce site se trouve un mausolée à étage datant de l’époque punique selon Peyras

Les mausolées de Henchir Djaouf :

Le site de Henchir Djaouf (ou Jouf) se trouve à 60 km environ à vol d’oiseau de Carthage dans la région de Zaghouan.

D'après les notes d’un voyageur italien, le comte Camillo Borgia qui a visité la Tunisie au début du 19ème siècle, deux mausolées d'influence punique se trouvent à Zaghouan. Borgia avait vu en 1815 sur le site d'Henchir Djaouf ces deux monuments en assez bon état : une enceinte rectangulaire, creusée de niches à l'intérieur. Le premier de ces édifices est construit en grand appareil, il a perdu sa toiture. Le mausolée s'est écroulé depuis 1815.

Naïdé Ferchiou a fait une étude dans la zone et elle a trouvé 3 mausolées, elle les nomme : mausolée A, mausolée B, mausolée C

Sources

  • Les trois tombeaux monumentaux puniques de l’Henchir Djaouf (région de Zagouan) : le dessin du comte Borgia et les nouvelles données archéologiques, Naïdé Ferchiou
  • Mededelingen van het Nederlands Historisch Instituut te Rome, XXXII, 1964, fasc. 10 : J. W. Salomonson, Deux monuments inédits des environs de Zaghouan (Tunisie) d'après les notes du Voyageur italien, comte Camillo Borgia, Noel Duval
  • Dougga de Mustapha Khanoussi
  • Thugga, Dougga ville romano-africaine de Tunisie de Samir Aounallah
  • Les ruines de Dougga, Claude Poinssot

1 Comment

  1. Pingback : Zaher Kammoun » » La cité des morts dans la Tunisie romaine et les mausolées romains

Leave a reply

Your email address will not be published.