Le site de Carthage

Par Zaher Kammoun 

Introduction

Carthage, l’ancienne cité punique, détruite puis reconstruite par les Romains qui en font la capitale de la province d’Afrique Proconsulaire, est aujourd’hui l’une des banlieues les plus huppées de Tunis.  La ville possède plusieurs sites et vestiges puniques et romains  classés dans la liste du  patrimoine mondial de l’Unesco depuis le 27 juillet 1979.

Voila une petite visite virtuelle dans la ville de Carthage. J’espère qu’elle sera utile pour vous :

Commençons par la colline de Byrsa:

Capture03

Première carte

Le quartier punique de Byrsa (1) 

36° 51′ 39.03″ N 10° 19′ 48.09″ E 

Ce quartier se trouve sur la colline de Byrsa à proximité du musée de Carthage. Il est aménagé à l’époque d’Hannibal c’est-à-dire au début du 2ème siècle avant J.C. C’est un quartier d’habitation avec des rues qui se coupent à angle droit, des îlots à étages morcelés en appartements comme nos immeubles modernes. En 146 avant J.C et pendant la troisième guerre punique, le quartier fut incendié.

Quartier Punique de Byrsa

Quartier Punique de Byrsa

Le musée de Carthage (2)

36° 51′ 12″ N 10° 19′ 26″ E

Ce musée regroupe une grande partie des objets  découverts à Carthage et aux alentours. On peut voir des collections de la civilisation carthaginoise, romaine, byzantine et arabe… les collections comprennent : de la  céramique, des statues, des statuettes, des amulettes, des tableaux de mosaïques, des bijoux, des verreries, des stèles votives…

Musée de Carthage

Musée de Carthage

 La basilique civile (3)

36.852989, 10.324880

C’est le siège du proconsul romain ou il exerçait son pouvoir.  C’est une immense salle à colonnade de 83 m de longueur, 40 m de largeur et de 30 m de hauteur avec une superficie de 3200 m2.

Basilique Civile

Basilique Civile

L’acropolium (4) 

36.853701, 10.323276

C’est une grande Cathédrale consacrée à Saint Louis, elle est édifiée par les français entre 1884 et 1890. Le lieu de la construction de la  cathédrale n’a pas été choisi par hasard, c’est là que mourut en 1246 le roi français Louis IX après la huitième croisade.

Elle a une surface de 1200m2 et possède une forme de croix latine de 65m de longueur et 35m de largeur. Elle est d’un style byzantino-mauresque. La façade est entourée de deux tours carrées massives.  A l’intérieur le bâtiment est formé de trois nefs, la colonnade se compose de 174 colonnes en marbre soutenant le plafond en bois importé de Hongrie, de Hollande et de Russie. Le décor de style arabisant est réalisé par des artisans de Venise et d’Alep. Les 284 vitraux colorés sont réalisés par Edouard Dideron (fils adoptif de Napoléon III).

Avant, la basilique était le siège du Primat d’Afrique, la plus haute charge religieuse de l’Eglise Catholique sur le contient Africain. Aujourd’hui la cathédrale est devenue un siège de manifestations culturelles.

Acropolium de Carthage

Acropolium de Carthage

Capture04

Deuxième carte

Le théâtre romain (5)

36° 51′ 18.26″ N 10° 19′ 55.89″ E

Construit au début du 2ème siècle sous le règne d’Hadrien, ce théâtre possède des dimensions respectables. Il comprenait trois galeries concentriques et en haut un portique à colonnade. Ce théâtre fut détruit après par les vandales. Il servait avant aux spectacles de mime, de pantomime, de comédie…

Théâtre

Théâtre

Les villas romaines (6)

36.857457, 10.331413

Le site des  villas romaines, constitue un quartier formé de plusieurs édifices :

Les villas romaines

Les villas romaines

  • Un siège d’une association patrico-religieuse qu’on appelle Schola
  • Une basilique chrétienne du VIIème siècle
  • Une nécropole punique
  • Des latrines publiques
  • La fameuse « maison de la volière » reconstituée partiellement en 1960. Elle a pris sont nom grâce à la présence d’un décor de volière. La maison a le plan classique de la domus romaine : une cour centrale carrée, un péristyle entouré d’un portique sur lequel donnaient les pièces d’habitation. Au centre de la cour on trouve un espace octogonal qui constituait probablement avant un jardin.
  • Maison de la Volière

    Maison de la Volière

L’édifice à colonnes (7) 

36.856530, 10.325320

Il présente une salle rectangulaire divisée en trois nefs par des rangées de colonnes à chapiteaux corinthiens qui datent de la fin du 4ème siècle et du 5ème siècle après J.C.

L'édifice des colonnes

L'édifice des colonnes

L’odéon (8)

36.858956, 10.330642

Cet édifice se trouve derrière le théâtre romain, il est construit au 3ème siècle et constituait le lieu de spectacles (c’est un petit théâtre), malheureusement il ne reste plus rien de ce monument aujourd’hui.

L'Odéon

L'Odéon

Capture06

Troisième carte

Les citernes de Malaga (9)

36.859352, 10.318717

Ce sont de grandes citernes qui accueillent des eaux provenant de Zaghouan à travers le grand aqueduc. Elles sont formées de 24 citernes  de 816m de longueur et 8m de largeur. Les  réservoirs voutés sont de forme rectangulaires. Ils ont été construits pendant l’époque d’Hadrien.

Les citernes de Malaga

Les citernes de Malaga

L’amphithéâtre de Carthage (10)

36.855859, 10.314994

C’est un monument de divertissement. Les citoyens s’entassaient sur les gradins  autour de l’arène ovale pour voir les spectacles de combats d’animaux sauvages et  des hommes armés. Cet amphithéâtre est capable d’accueillir 36000 spectateurs.

Amphithéâtre de Carthage

Amphithéâtre de Carthage

Capture09

Quatrième carte

La basilique Damous Karita (11) 

36.861627, 10.331270

C’est une grande église de 65m de longueur et 45m de largeur. Elle est subdivisée en neuf nefs. C’est un vaste ensemble basilical constitué au moins de deux basiliques accolées des chapelles, un baptistère et une rotonde circulaire.

Damous Karita

Damous Karita

Capture11

Cinquième carte

Le parc des thermes d’Antonin (12)

36.854348, 10.334859

Les thermes d’Antonin

Construits entre 145 et 162, les thermes d’Antonin sont les troisièmes du monde romain par leurs dimensions après les thermes de Caracalla et de Dioclétien. Ces thermes sont détruits par les Vandales et utilisés comme carrière par les arabes. On peut aujourd’hui voir les sous sols utilisés avant pour le bon fonctionnement des thermes et une longue colonne en granit de 15 mètres de hauteur qui indique la grandeur de cet édifice pendant l’époque romaine. Les thermes d’Antonin présentent le plan habituel des thermes romains : ils ont une forme symétrique avec de différentes salles : le frigidarium (22X47m), l’apodypterium, la palestre, le gymnase, le caldarium… L’alimentation en eau des thermes se fait à partir des citernes de Malaga.

Thermes d'Antonin

Thermes d’Antonin

Autres vestiges du parc des thermes d’antonin

A part les thermes d’Antonin, le visiteur peut voir une partie de la cadastration romaine à Carthage (les rues pavées), des maisons ornées, des caveaux funéraires appartenant à une nécropole punique et des fours de potiers puniques qui datent du 2ème siècle avant J.C.

Thermes d'Antonin

Parc des Thermes d'Antonin

Thermes d'Antonin

Parc des Thermes d'Antonin

Le quartier de Magon (13)

36.851274, 10.331350

C’est un quartier d’habitation de l’époque punique datant du 5ème siècle avant J.C. Il est construit selon un plan régulier et protégé de la mer par une enceinte fortifiée garnie de tours. Les maisons du quartier sont formées de deux étages au moins. On peut voir aujourd’hui le reste de ces maisons mais aussi des citernes et des puits. Ce quartier fut détruit en 146 avant J.C pendant la troisième guerre punique

Quartier de Magon

Quartier de Magon

Capture14
Sixième carte

Les ports puniques (14)

36.845064, 10.325429

L’ensemble portuaire date de l’époque punique mais utilisé après par les romains.  Il est formé par deux parties : un port rectangulaire  de 400m de longueur et de 150m de largeur destiné à la marine marchande et un port circulaire de 160m de rayon  destiné à la marine militaire. Un siège de l’amirauté pour le contrôle du mouvement des marins se trouve au centre du port militaire. Selon Appien, le port militaire peut abriter 220 trirèmes de guerre. Les chercheurs ont identifiés des cales pour les navires et ils ont  estimé entre 160 et 170 cales ce qui permet de conclure que ce port peut abriter une flotte de 170 navires environ.

Cale pour navire

Cale pour navire

Ports Puniques

Ports Puniques

Le Tophet (15)

36.841239, 10.322854

C’est le sanctuaire de Baal Hammon, il constitue le lieu de culte le plus ancien de Carthage punique. C’est un immense cimetière abritant des urnes enterrées et qui contiennent des cendres des premiers nés vouées aux dieux. On peut voir aujourd’hui des centaines de stèles sur place présentant plusieurs signes comme le signe de Tanit.

Le Tophet

Le Tophet

La basilique de Saint Cyprien

36° 51′ 50″ Nord10° 20′ 16″ Est

L’édifice est construit à la mémoire de l’évêque de Carthage. Il a été découvert en 1915 au sommet d’un plateau de 40 mètres de hauteur. L’église est formée de sept nefs et 14 travées séparées par des rangées de colonnes. Au centre de la nef centrale, un dais pourvu de 4 colonnettes dont on voit encore les bases, abritait l’autel.

La Basilique de Saint Cyprien

La Basilique de Saint Cyprien

Le musée paléochrétien

Ce musée présente des objets en relation avec le christianisme à Carthage. Le visiteur peut voir des collections de : céramique commune et sigillée, des carreaux de terre cuite, des tableaux de mosaïque.

Musée

Musée Paléo-chrétien

Sources:

  • AMPPC
  • Carthage: histoire, monuments, arts: mini guide WAY
  • Promenade archéologique à Carthage AMPPC

Leave a reply

Your email address will not be published.