Les trésors monétaires trouvés en Tunisie

Par Zaher Kammoun

Plus de 80 trouvailles de monnaies ont été enregistrés en Tunisie dans plusieurs zones et présentant plusieurs époques du pays. Ces trésors ont une valeur inestimable pour les scientifiques et l’état Tunisien, ils sont conservés dans les réserves de l’institut national du Patrimoine (INP) et quelques uns sont exposés dans les musées comme le trésor de Rougga et le trésor de Chebba exposés dans le musée de Mahdia.

Trésor Rougga

Trésor Rougga

Voila un petit inventaire des ces trésors :

7 trésors puniques

  • 1905 à Bizerte
  • 1916 à l’ile Cani
  • 1935 et 1949 à Carthage
  • 1961  au Cap Bon

15 trésors romains

  • 1914 à Hammam Lif
  • 1920 à Djerba (Ajim)
  • 1921 à Carthage
  • 1923 à Djebel Jouggar
  • 1938 et 1939 à Sousse
  • 1939 à Zarzis
  • 1941 à Sminja
  • 1958 à Thibar
  • 1961 à Sidi Aich
  • 1964 à Thyna à Sfax
  • 1966 on a trouvé deux trésors à Sfax
  •  1968 et 1973 à el Jem

15 trésors Byzantins

  • 1900 et 1942  à Carthage
  • 1903 à el Jem
  • 1908 à Sidi Amor Bouhajla
  • 1909 à Lamta
  • 1912 à la Goulette
  • 1945 à Porto Farina
  • 1949 à Bulla Regia
  • 1961 à Sousse
  • 1972 et 1076 à Dougga

7 trésors arabes et Husseinites

  • 1943 à Tunis
  • 1957 à Bulla Regia
  • 1965 à Menzel Jmil
  • 1982  à Sbiba

  Exemples de trésors mentionnés ou exposés dans les musées Tunisiens:

Le trésor de Chebba

C’est un trésor constitué de 147 monnaies en or (solidi) trouvé à Borj Khédija  Chebba en 1988. Les pièces de monnaies remontent à l’époque byzantine (VIème siècle après J.C). Cette trouvaille est exposée aujourd’hui au musée Mahdia.

Trésor de Chebba

Trésor de Chebba

Le trésor de Rougga

C’est un trésor constitué de 268 monnaies trouvé à Rougga ou Bararus. Il fut caché par son propriétaire dans une petite cruche de terre cuite fermée par un opercule de céramique scellé au plâtre et enfoui dans une cachette aménagée à l’intérieur d’un édifice rasé aujourd’hui. Cette cruche est cachée lors de la première campagne musulmane (647 après J.C). Le trésor est composé de 268 solidi dont 194 constantinopolitains.

Les pièces se répartissent entre les quatre derniers empereurs byzantins: Maurice-Tibère (1 pièce), Phocas (83 pièces) , Héraclius (121 pièces) et constant (36 pièces)

Cette trouvaille est exposée aujourd’hui au musée Mahdia.

Trésor Rougga

Trésor Rougga

Le trésor de Chemtou

C’est un trésor composé de 1648 pièces de monnaie en or trouvées dans une cruche en poterie commune contenant 1646 solidi, un demi- solidus et un faux solidus. Il est trouvé à Chemtou au Nord Ouest et date d’avant 420 après J.C. Cette trouvaille a été  exposée avant  au musée du Bardo.

Le trésor de Chemtou

Le trésor de Chemtou

Le trésor de Sfax 

En 1996, et au cours des fouilles des bassins de Borj el Qsar près de la médina de Sfax, les archéologues ont trouvé un trésor monétaire très important: une bourse de Dirhams qui contient 35 pièces de monnaie en argent. Ce sont des dirhams carrés . Le lieu de frappe (Tunis), indiqué sur trois pièces, permet de dater ce trésor entre la fin de l’époque Almohade ifriqyenne et la fin du règne de Abu Zakaria

الدراهم

Les dirhams carrés

الدراهم

Les dirhams carrés

Le trésor d’Ichkeul

Le trésor est dit d’Ichkeul en se référant au nom du lac d’Ichkeul où il a été trouvé fortuitement en 1990. C’est un lot de 180 pièces d’argent de l’époque almohado-hafside. Ces pièces portent une légende commune en écriture tantôt naskhi simple ou ornementée de quelques grappes de raisin, d’autres pièces sont en coufique fleuri. Ces dirhams sont dépourvues de toutes identifications chronologiques sauf quelques pièces qui portent des noms d’ateliers de frappe tels Tunis, Fès et Béjaya. 12-16 ème siècle après J.C. Musée du Bardo

Musée Bardo متحف باردو

Sources:

  • Mahdia, capitale des Fatimides de Néji Djelloul
  • 25 siècles de monnaies tunisiennes de l’ANP
  • FOUILLES D’UN SITE HYDRAULIQUE ISLAMIQUE DE LA MÉDINA DE SFAX Les Bassins de Borj al-Q’sar Adnane Louhichi
  • Un trésor byzantin témoin du raid musulman de 647, Hédi Slim
  • Histoire générale de la Tunisie, tome 1, l’antiquité

1 Comment

  1. by mohamed bennaya on 1 septembre 2015  8 h 59 min Répondre

    Et aucun enregistrer a partir de l'année 87 -_-

Leave a reply

Your email address will not be published.