Les carreaux de terre cuite de l’époque byzantine en Tunisie

Par Zaher Kammoun

Les carreaux de terre cuite de l’époque byzantine (6ème– 7ème siècles) constituent un matériel archéologique caractéristique de la Tunisie. Leur présence pendant les fouilles indiquent la présence d’un édifice chrétien ou d’un atelier de potier.

Musée Bardo متحف باردو

Ces carreaux ont été découverts dans presque 80 sites archéologiques au Nord et au centre de la Tunisie. Pour le Nord ces objets sont trouvés tout le long de la vallée de Medjerda, au golfe de Tunis et au Cap Bon (Zeugitane) et au centre, ces carreaux sont trouvés à la Byzacène (Kairouan, golfe de Hammamet, Thelepte, el  Jem…)

Les carreaux sont fabriqués par moulage de forme rectangulaire ou carrée. Les dimensions varient mais elles sont aux alentours d’une vingtaine de centimètres et les épaisseurs sont de 3 à 3.5cm. Chaque carreau et formé d’une face et un revers (le revers est formé de stries pour assurer une belle fixation dans les monuments). La fabrication de ses carreaux se fait en série

Carthage était un grand centre de fabrication de ces carreaux en Tunisie

Les thèmes

Plusieurs motifs et thèmes sont évoqués dans les carreaux byzantins comme les thèmes mythologiques bibliques (ancien et nouveau Testament, le sacrifice d’Abraham, Adam et Eve dans le paradis terrestre, Daniel dans la fosse des lions, Jonas vomis par la baleine, Elie enlevé au ciel par un quadrige, le christ remettant les clés à Saint Pierre), hagiographiques (la Vierge et l’enfant Jésus, Saint Théodore à cheval transperçant le serpent) et même des sujets païens, cynégétiques, animaliers (cerfs, lions, paons, aigles), floraux et géométriques…

Musée Bardo متحف باردو

La sacrifice d'Abraham

Au Nord, on trouve des thèmes zoomorphes (cerfs et lions), végétaux et géométriques et quelques figures humaines (Vierge à l’enfant, Nymphes autour de Pégase). A la Byzance, on trouve plutôt des scènes bibliques, hagiographiques, des animaux et des rosaces

Musée Bardo متحف باردو

Le lion

A la Byzance les couleurs utilisées sont l’ocre rouge et le noir et au Nord la palette des couleurs est plus gaie et variée

Les carreaux trouvés dans les musées

Le musée de Sousse

La plupart des carreaux exposés dans le musée archéologique de Sousse proviennent de la région du Kairouan, d’el Jem et de Thelepte au Kasserine

Musée de Sousse متحف سوسة

Le musée d’El Jem

Musée el Jem متحف الجم

Les carreaux du musée d'el Jem

Le musée du Bardo

Musée de Sbeitla

Carreaux de terre cuite de l'atelier de la région de Thelepte

Musée Sbeitla متحف سبيطلة

Le musée de Sfax

Exposition temporaire: patrimoine spolié, patrimoine récupéré, musée de Carthage 11 Janvier-31 Mars 2013

Le premier carreau illustre Adam et Eve debout et nus, leurs mains sont légèrement pliées cachant leurs sexes. Entre ces deux personnages un arbre surmonté par un serpent dont la tête est orientée vers Eve. Le champ décoré est encadré par des colonnes et deux bourrelets. Le carreau porte une inscription en relief à gauche en dehors du champ: EB(a)

Le deuxième carreau représente Abraham debout en face, il tient Isaac, agenouillé, par les cheveux. Sa main droite tenant un long couteau. Au dessus d'Isaac, un bélier de profil gauche au dessus duquel apparaît la main du dieu. Dans l'angle droit, en bas, un autel carré par ou s'échappe un feu indiqué par de simples reliefs. Le champ décoré est encadré par deux colonnes et deux bourrelets. Le carreau porte une inscription en relief: ABRAM et ISAC

Sources

  • Musée du Bardo
  • Musée de Sousse
  • Musée d’el Jem
  • El Jem, site archéologique et musée, Cérès Editions
  • Musée de Sousse, Cérès Editions
  • Carthage chrétienne, Liliane Ennabli
  • Les merveilles du musée du Bardo, Mohamed Yacoub
  • Tunisie Byzantine, dossier d’archéologie
  • Patrimoine spolié, patrimoine récupéré, AMVPPC
  • Sousse, l’antique Hadrumetum, Néji Djelloul

Leave a reply

Your email address will not be published.