Les demeures privées romaines de Sousse

Par Zaher Kammoun

Au début du 20ème siècle, des fouilles à Sousse ont permis la découverte de plusieurs demeures privées qui datent du 2ème ou du 3ème siècle après J.C

Les maisons du 2ème siècle possèdent une forme en L alors que les demeures du 3ème siècle présentent un plan régulier à péristyle de type romano-africain

Ces maisons ont donné plusieurs pavements de mosaïque qui pavaient surtout l’oecus (salle d’apparat) et le triclinium (salle à manger). Ces pavements sont aujourd’hui exposés au musée du Bardo ou au musée de Sousse

Voila quelques maisons:

La maison des Satyres et des Bacchantes

Cette maison date du 2ème siècle après J.C. Elle est située près de la Kasbah et édifiée par un riche hadrumetin sous le règne de Trajan

Le pas de porte qui donnait à l’oecus est pavé d’une mosaïque reproduisant des monstres marins portant des Néréides

Musée de Sousse متحف سوسة

La mosaïque des Satyres et de Bacchantes

La petite salle funéraire ou cubiculum était pavée d’une mosaïque représentant les ébats d’un Satyre et d’une Bacchante. Ce pavement est exposé aujourd’hui au musée de Sousse

La mosaïque des ébats amoureux d’un Satyre et d’une Bacchante

 La maison de Ganymède

Cette maison date du 2ème siècle après J.C. Elle est située dans le quartier septentrional, au nord de la médina

Les portiques et les salles secondaires sont décorés par des mosaïques à grands dés rectangulaires

Le cubiculum était pavé par un médaillon d’enlèvement de Ganymède par Zeus-Jupiter

Une autre salle est décorée par un médaillon représentant Léda et Zeus-Jupiter métamorphosé en cygne

Une troisième pièce est tapissée de motifs prophylactiques : un médaillon figurant une tête de Méduse et le pas de porte présente un lévrier s’élançant derrière un lièvre

La maison d’Apollon et de Calliope 

Cette maison date du 2ème siècle après J.C. Elle est située au nord ouest de la médina

Musée de Sousse متحف سوسة

Le bassin

Parmi les pavements trouvés dans cette maison, un bassin décoré au centre par la tête d’Océan

Et la mosaïque d’Apollon et de Calliope qui présente des médaillons renfermant les bustes de 8 Muses et au centre représenté Apollon le dieu solaire et la Muse Calliope

La mosaïque d'Apollon et de Calliope

La maison de Sorothus 

Cette maison date de la fin du 2ème siècle après J.C. Elle est située à l’ouest nord ouest de la médina et appartenait à un riche armateur et éleveur de chevaux de course

L’oecus était pavait par la mosaïque de triomphe de Neptune exposée aujourd’hui au musée du Bardo

متحف باردو Musée Bardo

La mosaïque de triomphe de Neptune

Une seconde pièce était pavée d’une mosaïque représentant le domaine du Seigneur

Musée de Sousse متحف سوسة

La mosaïque de Sorothus

La mosaïque de Sorothus

La maison des autruches

Cette maison date du 2ème siècle après J.C. Elle a été explorée L. Foucher en 1964. L’oecus et le triclinium ont fourni ses  pavements :

  • La mosaïque de chasses et exhibitions d’animaux sauvages produits dans l’amphithéâtre : autruche, onagre, cerf…
  • La mosaïque des Amazones et des bestiaires tuant des ours
  • Fragment d’une mosaïque représentant deux Amazones, guerrières redoutables et chasseresses protégées par Artémis, accompagnées de leurs monturesDébut du 3ème siècle après J.C. Maison des autruches, couloir entre la cour et l’oecus, Sousse. Musée de Sousse

Musée de Sousse متحف سوسة

  • La mosaïque de la fin du spectacle de l'amphithéâtre
متحف سوسة musée Sousse

La mosaïque de la fin du spectacle de l'amphithéâtre

  • Fragment d’une mosaïque à compostions de cercles  sécants déterminant des hexagones ornés, chacun, d’un oiseau ou d’un masque de Satyre et de Bacchante, les compagnons de Dionysos

Début du 3ème siècle après J.C. Maison des autruches, couloir. Sousse. Musée de Sousse

Musée de Sousse متحف سوسة

La maison des masques

Cette maison date du 3ème siècle après J.C. Elle est encore conservée au Sud de la Kasbah. Cette maison a été fouillée par L. Foucher en 1962

La porte principale aménagée dans la façade orientale a disparu mais le couloir d’entrée existe encore, il mène à une cour bordée de galeries. L’aile sud est dominée par une grande salle carrée de 6m de coté, elle communique avec une pièce en abside creusée d’une niche à statue

Musée de Sousse متحف سوسة

La mosaïque dite du ‘’poète tragique’’

A l’est de cette salle, se trouve 5 pièces. Celle de fond mène vers les latrines

Deux chambres à coucher dont dotées d’estrades et sont destinées à accueillir des lits

La salle à manger (triclinium) est de forme en T, elle était aussi l’oecus. La maison possède aussi un jardin

Le couloir est pavé de mosaïques polychromes à décor végétal et géométrique. La grande salle carrée était pavée de la mosaïque dite du ‘’poète tragique’’, son seuil est orné d’une mosaïque représentant   trois masques de comédie : une femme, un vieillard irrité aux moustaches tombantes et un esclave

La pièce à abside possède un seuil pavé d’une mosaïque illustrant des griffons

La mosaïque de l’oecus est divisée par des cercles séparées par des carrés inversés ou curvilignes, à bords concaves, dont les angles sont prolongés par des vrilles et une fleur de lys. Ces motifs renferment des masques comiques, tragiques et bachiques, des animaux (chien, gazelle, chevreau, chat, cerf), des volatiles morts ou vivants (poulet, passereaux, poule, canard, perdrix, paon, pigeon, flamant, ibis), des fruits et des légumes (figues, raisins, grenades, pommes, amandes, noix, cédrat, mures, pommes de pin,   artichauts, courgettes), des poissons et des crustacés. On peut aussi voir des gâteaux, des coffrets, des paniers d’œufs, du fromage cylindrique surmonté d’un couteau…

La mosaïque du poète de Sousse

La mosaïque de masques

Trois masques de comédie personnifiant une femme empâtée, un vieillard aux joues enflées et un homme la bouche largement ouverte

Milieu du 3ème siècle après J.C. Maison des masques. Seuil. Sousse. Musée de Sousse

Musée de Sousse متحف سوسة

La maison de l’Arsenal

Cette maison date du début du 3ème siècle après J.C. Elle a été fouillée en 1896 et située à l’ouest de Beb Gharbi à l’emplacement de l’ancien arsenal militaire français

Le pavement de l’aile gauche de l’oecus était pavé de la mosaïque du triomphe de Dionysos. Le seuil du vestibule de l’oecus est décoré de tête d’océan mais en mauvais état, le vestibule lui-même est décoré par un pavement représentant des canots montés par des pêcheurs blonds et nus, sur toute la surface évoluent des poisons et des mollusques

Musée de Sousse متحف سوسة

La mosaïque du triomphe de Dionysos

Une troisième mosaïque figure une nature morte : une gazelle couchée, le cou allongé vers un panier de raisins. Dans le champ se trouve des fruits : grenades, pommes, pastèques, cédrats…

متحف باردو Musée Bardo

La mosaïque de xenia

La haste du T du triclinium  est décorée de 8 cercles contenant chacun un animal : tigresse, lion, ours, gazelle… Le médaillon central représente Ganymède enlevé par l’aigle

متحف سوسة Musée Sousse

La mosaïque de Ganymède

La maison de Virgile

Cette maison date du 3ème siècle après J.C. Elle a été découverte en 1886 près de la maison de l’Arsenal

La tablium de l’atrium (pièce à ciel ouvert) a fourni la mosaïque de Virgile, une des pièces maitresses du musée du Bardo

متحف باردو Musée Bardo

La mosaïque de Virgile

Ce pavement illustre Virgile écoutant deux Muses lui dicter ses chants

Il est vêtu d’une toge blanche, sobrement ornée de broderies, trônant en majesté sur un fauteuil à haut dossier

De sa main gauche, il tient, ouvert sur ses genoux, un rouleau de parchemin sur lequel sont écrits, en lettre cursives, le vers 8 et le début du vers 9 de l’Enéide :

‘’Musa mihi causas memora, quo numine laeso

Quidve...’’

(Muses, rappelle moi les causes, dis-moi pour quelle atteinte à ses droits sacrés,

Pour quelle…)

Les deux muses se tiennent debout de part et d’autre de Virgile. A gauche, on voit Clio, la Muse de l’histoire, elle porte une longue tunique en soie verte, que recouvre partiellement une écharpe de couleur jaune. Elle tient des deux mains un manuscrit en partie déroulé. Cette Muse est considérée dans quelques documents comme Calliope, la Muse de la poésie

A droite, figure la Muse de la tragédie, Melpomène, un masque à la main. Son costume se compose d’une écharpe de soie verte et d’une longue robe rouge, rehaussée de broderies

Une autre mosaïque a été trouvée dans la maison: la mosaïque d’enlèvement de Ganymède

متحف سوسة Musée Sousse

La mosaïque de Ganymède

La maison de Melpomène

Cette maison date du 3ème siècle après J.C. Elle est découverte lors de la construction de la poste centrale de Sousse au nord de la médina. Elle est formée de 6 citernes et deux pièces toutes pavées en mosaïques

Le pavement le mieux conservé représente dans un médaillon, Melpomène tenant la peau d’un lion et un masque de théâtre accompagnée de neuf muses

La maison des poissons

Cette maison date du 3ème siècle après J.C. Elle est située à l’ouest de Beb Gharbi et a été fouillée en 1894. Une pièce était pavée d’une mosaïque représentant un taureau luttant contre ours et un sanglier chargeant un poulain

Musée sousse متحف سوسة

Une seconde pièce représente des poissons, des mollusques et des crustacés s’échappant d’un panier

La maison du marais nilotique

Cette maison date du 3ème siècle, elle est située à 4km au Nord de la médina. Elle fut fouillée en 1883

Musée de Sousse متحف سوسة

La mosaique du marais nilotique

Deux pavements ont été trouvés : une scène de chasse et un paysage nilotique

متحف باردو Musée Bardo

La mosaïque de chasse

La maison du cirque

Cette maison se trouvant dans le même quartier de la maison du marais nilotique, date du 3ème siècle

Son triclinium était pavé d’une mosaïque représentant des chevaux entrainés par des palefreniers

متحف سوسة Musée de Sousse

La mosaïque des chevaux

La villa d’oued Blibane

Cette maison date du 3ème siècle, c’est une grande demeure qui contient un petit complexe thermal. Elle est située sur le versant méridional du ravin d’oued Blibane au Nord de Sousse. Elle a été fouillée en 1904

Plusieurs pavements on tété trouvé dans cette demeure :

  • La mosaïque de la scène théâtrale
متحف سوسة musée Sousse

La mosaïque de la scène théâtrale

  • La mosaïque du phallus
متحف سوسة musée Sousse

La mosaïque du phallus

  • La mosaïque de Neptune conduisant un bige d’hippocampe
Musée de Sousse متحف سوسة

La mosaïque de Neptune

La maison de Dar Zmala

Cette maison date du 2ème siècle. Seul le complexe thermal privé de cette grande villa, situé à 3km au sud ouest de la Knissia au sud de Sousse, a été fouillé

Le tepidarium était fouillé de la tête de Méduse

متحف سوسة Musée Sousse

La mosaique de la tête de Méduse

La maison des banquettes

Cette maison date du 3ème au 5ème siècle. Elle est mise à jour en 1968 au milieu de l’ancien cimetière musulman.

C’est un complexe architectural constitué de trois ensembles. Le plus important est la maison des banquettes : elle a un plan sensiblement rectangulaire s’ordonnant autour d’une cour salle hypostyle pavée de mosaïques polychromes. Le triclinium contient trois banquettes

Sources 

  • Sousse, l’antique Hadrumetum, Néji Djelloul
  • Sousse : la domus de Sorothus et ses mosaïques  suivi d’une note additionnelle par M. Henri Lavagne
  • Splendeurs des mosaïques en Tunisie, Mohamed Yacoub
  • http://www.soussemuseum.tn/
  • Sousse, l’antique Hadrumetum, Néji Djelloul

1 Comment

  1. Pingback : Zaher Kammoun » » L’architecture domestique en Tunisie romaine

Leave a reply

Your email address will not be published.