Madressa Nakhla

Par Zaher Kammoun

La madressa Nakhla (le palmier) se trouvant dans la médina de Tunis (près de la mosquée Zitouna) est construite vers 1714 par Hussein Ben Ali (1705-1740). Elle tire son nom d’un palmier qui se trouve au centre du patio.

Une porte inscrite dans un encadrement en pierre calcaire permet l’accès à l’édifice. On passe tout d’abord par une entrée coudée formée de deux vestibules

L'entrée de la madressa

L’ensemble s’ordonne autour d’un patio dallé encadré des 4 cotés par des galeries. Les arcades reposent sur des colonnes en calcaire coiffées de chapiteaux de type turc.

On trouve dans la madressa 12 chambres (14 au moment de la fondation). Chaque chambre est pourvue d’une porte inscrite dans un encadrement en calcaire clair et une fenêtre ouverte au-dessus du linteau de la porte

Au côté sud se trouve l’oratoire, on y accède par 3 portes. La salle de prière est formée de deux nefs et trois travées séparées par des colonnes coiffées de chapiteaux hafsides. Les colonnes supportent des voutes d’arête

Sources

Ahmed Saadaoui : Tunis, ville ottomane, trois siècles d’urbanisme et d’architecture

Leave a reply

Your email address will not be published.