Le site archéologique Neapolis

Par Zaher Kammoun 

36° 26′ 24″ N10° 42′ 55″ E

Capture01

Le site vu par Google Earth

Neapolis est site archéologique de Nabeul. Il est pratiquement le seul site du Maghreb qui possède un nom grec. Il date du 5ème siècle avant J.C mais il a connu son apogée surtout pendant l’époque romaine.

La cité a obtenu le statut de colonie sous César ou Auguste. La conquête des musulmans a transformé la cité en ruines, il ont utilisé Neapolis comme carrière  pour construire la nouvelle Nabeul.

Des fouilles du site ont été faites en 1965 par J P Darmon

Un programme de mise en valeur du site est entrepris de 1996 à 2002 par l’INP et l’Agence de mise en valeur du patrimoine et de promotion culturelle : il consiste à restituer le tracé des murs, la couverture des portiques des galeries des bassins de salaison, la réfection du dallage du decumanus ainsi que l’ouverture d’une nouvelle salle au musée de Nabeul consacrée au site.

L’ensemble industriel de production de garum :

Il est formé de bassins  profonds de 2 m qui servent à construire le garum une saumure de poisson épicée très appréciée par les romains. La mixture est réalisée par la fermentation de  restes d’arêtes et de viscères de poissons bleus (sardines, maquereaux, thon…).

Neapolis

Usines de salaison

Neapolis

Les bassins de salaison

La maison des nymphes :

C’est une très grande maison de 1500m2 de surface. Elle est formée de plus de 20 pièces pavées en mosaïques tout autour d’un péristyle contenant un bassin pavé de mosaïque illustrant la tête d’Océan et plusieurs espèces de poissons.

Cette maison a pris son nom suite à la présence d’une mosaïque ayant servi à décorer un bassin semi circulaire. Cette mosaïque présente une inscription qui dit « Nympharum domus » ou la maison des Nymphes

Quelques hypothèses disent que cet édifice était une schola à usage philosophique

Neapolis

La maison des Nymphes

Néapolis

Maison des Nymphes

Voila un article qui donne la liste des pavements de mosaïque de la maison:

Les mosaïques de la maison des Nymphes de Nabeul

Sources

A la découverte du Cap Bon, guide historique et archéologique. Samir Aounallah et Mounir Fantar

Leave a reply

Your email address will not be published.