Kairouan

Youtube Avant de commencer la visite, et si vous êtes intéressés de voir des vidéos sur Kairouan merci de cliquer sur ce lien: Kairoaun

Par Zaher Kammoun

Sources :

  • Kairouan, ville sainte : Raouf Ajra et Bakhta Mouihbi
  • Kairouan, histoire de la ville et des ses monuments de Khaled Maoudoud (AMVPPC)

Kairouan est considérée comme la quatrième ville sainte de l’Islam, et la plus vielle ville islamique du Maghreb. C’est grâce à Okba Ibn Nefaa et après à Hassen Ibn Noomen que cette ville existe et après tous les siècles Kairoaun  a conservé son style et son importance dans le monde islamique.

Tapis Kairouan

Cette ville est maintenant inscrite dans la liste du patrimoine mondial UNESCO depuis le 7 Décembre 1988.

Makroudh Kairouan

Une visite d’une journée ne suffit pas pour voir tout les monuments de la ville de  Kairouan, commençons alors notre visite:

 La médina du Kairouan

La vieille ville est de forme rectangulaire et prolongée au Nord Ouest et au Sud Est par deux faubourgs : Jeblia et Kéblia. Les premiers remparts de la médina sont construits  vers la fin du VIIIème siècle mais les murs actuels datent du XVIIIème siècle. Les remparts sont percés par des portes comme Bab Tunis, Bab Jalladine et Bab el Khoukha

Kairouan القيروان

Contrairement aux autres médinas de la Tunisie, la médina du Kairouan est essentiellement formée par des maisons  et la plupart des rues sont résidentielles.

Plusieurs souks animent la médina comme souk Er Rbaa, souk Attarine, souk Sakkafine, souk Sagha (les bijoutiers)…

La grande Mosquée

Elle se trouve à l’angle Nord Est de la médina, contrairement à ce que les gens pensent, l’actuelle mosquée n’a rien à voir avec la mosquée construite par Okba. Cette mosquée est construite par les Aghlabides au IX ème siècle. Elle est formée par une immense cour entourée d’arcades et une salle de prières. Le minaret est formé de trois étages.

Grande Mosquée Kairouan

La Grande Mosquée Kairouan

Grande Mosquée Kairouan

La Grande Mosquée Kairouan

Pour plus de détails sur la grande mosquée, cliquez sur ce lien: La grande mosquée de Kairouan

Pour plus de photos sur la grande mosquée, cliquez sur ce lien:  Galerie

Pour voir la Grande mosquée de Kairaoun dans les anciennes photos, cliquez sur ce lien: Anciennes photos

La Zaouia de Sidi Abid Gheryeni

Elle date du XIVème siècle, la Zaouia accueille le tombeau de Sidi Abid Gheryeni originaire de Djebel Gherien. Le visiteur peut voir de belles céramiques et de belles sculptures dur bois et stuc.

Sidi Gherieni سيدي الغرياني

Le monument présente trois édifices :

  • Le mausolée : il abrite le tombeau de Sidi Abid. Les murs sont revêtus de faïence et de stuc sculpté et le plafond est en bois peint.

Sidi Gherieni سيدي الغرياني

  • L’oratoire et la cour : un vestibule permet l’accès à une cour pavée de marbre ornée d’entrelacs géométriques. Cette cour est entourée de deux étages de galeries. Une salle de prière se trouve dans la partie Sud Est

Sidi Gherieni سيدي الغرياني

  • La madressa : elle est formée d’une salle d’ablution et de chambres pour les étudiants

Bir Barrouta

Le monument est bâti par le dirigeant ottoman Mohamed Bey en 1676 pour protéger les puits de Barrouta. La légende dit que ses eaux communiquent avec l’eau de Zem Zem en Arabie Saoudite.

Il ne faut pas rater le spectacle du dromadaire qui va extraire de l’eau du puits

Mosquée des trois portes (Masjib B. Khayroun)

Cette mosquée est construite en 866 par Mohamed Ben Kairouan el Maafri. Ce qui intéressant dans la mosquée est surtout sa façade d’influences andalouses. Les trois portes de la mosquée portent des inscriptions kufiques.

جامع بن خيرون

Mosquée des trois portes

Les bassins des aghlabides

Ces citernes d’eau sont construites au IXème siècle par Abou Ibrahim Ahmed Ibn el Aghlab et plus précisément en 862

فسقية الاغالبة Bassin des Aghlabides

Les bassins des aghlabides

Le dispositif est formé de deux grands réservoirs d’eau à ciel ouvert de forme circulaire et accolés l’un à l’autre. Le bassin le plus petit est de diamètre de 34m et le plus grand est de diamètre de 128m. Chaque bassin possède une profondeur de 5m. Ces bassins sont alimentés par un aqueduc de 36km de longueur.

Le complexe peut stocker 53000m3

فسقية الاغالبة Bassin des Aghlabides

Zaouia Sidi Saheb

Elle abrite le tombeau de Sidi Abou Zomaa el Balaoui le compagnon du Prophète Mohamed. On l’appelle aussi le barbier parce qu’il portait toujours avec lui trois poils de la barbe du Prophète. L’ancien mausolée date du VIIème siècle mais il fut transformé au XVIIème siècle pour inclure un foundouk, une médrassa et une mosquée. La coupole de la zaouia date de 1629.

Zaouia de Sidi Amor Abada

Connue par ses 7 coupoles blanches,  cette Zaouia est construite en 1860 autour du tombeau de Sidi Amor Abada qui a été un forgeron spécialisé dans la construction des grands objets

Zaouia de Sidi Amor Abada

Zaouia de Sidi Amor Abada

Le musée des arts islamiques de Raqqada

Ce musée est installé dans un ancien palais présidentiel à 10 km au sud du Kairouan. On peut voir une maquette de la grande mosquée, des pièces de monnaies de l’époque islamique en Tunisie, des calligraphies, des céramiques….

La pièce maitresse de ce musée est quelques feuilles du fameux coran bleu du Kairouan

Le coran bleu du Kairouan

Ce coran date de la fin du IXème siècle ou le début du Xème siècle. Il constitue l’une des œuvres les célèbres arts islamiques. Ce coran  possède une couleur bleue et écrit d’une calligraphie coufique avec une couleur dorée et argentée pour les rosettes. Il ne reste que quelques feuilles de ce coran dans le monde, on peut les voir dans les musées comme  le Metropolitan Museum of Art,  musée d'art du comté de Los Angeles et le musée Tarak Rajab au Koweit, chez les collectionneurs comme Aga Khan et Nasser David Khalili. En Tunisie des parties du coran sont exposés au musée du Bardo et au musée de Raqqada

Musée Rakada متحف رقادة

Le coran bleu du Kairouan

Leave a reply

Your email address will not be published.